• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Les voitures électriques n'attirent pas les foules

Publié par le

Les voitures électriques ne font pas l’unanimité auprès du grand public, selon une étude réalisée par PwC en France, au Royaume-Uni et en Allemagne. En effet, la plupart des acquéreurs n’y accordent aucune importance. A titre d’exemple, seul 1 % des futurs acquéreurs de voitures dans ces trois pays leur accordent de l’intérêt.

1 % des acheteurs attirés par l’électrique

L’enquête menée par le cabinet PwC auprès de 1 500 automobilistes désireux de faire l’acquisition d‘un véhicule au cours des douze mois à venir, révèle que les acquéreurs installés en France, en Allemagne ou au Royaume-Uni ne voient pas grand-chose d’intéressant chez les voitures électriques. Ainsi, il n’y a qu’1 % d’entre eux qui y prêtent attention. La grande majorité de ces acquéreurs potentiels doute de la « crédibilité » de ces véhicules.

Ce chiffre de 1% se rapproche de la réalité en France, où les voitures électriques ne sont pas très prisées. En effet, elles ne détiennent que 0,63 % de part de marché dans l’Hexagone avec 10 088 immatriculations entre janvier et septembre 2014.

Les acheteurs plus intéressés par les hybrides

En revanche, les hybrides intéressent de plus en plus les acquéreurs : 21 % d’entre eux s’y intéressent. Pourtant, la part de marché de ce type de voiture ne représente que 1,91 % depuis le début 2014.

Au-delà de cette appréciation positive, l’achat de voitures hybrides est généralement conditionné au prix de ces engins qui sont plutôt chers à l’heure actuelle, surtout lorsqu’il s’agit d’hybrides pouvant être rechargées.

Dans le cas des voitures électriques, les constructeurs ont remarqué le peu d’intérêt que les acheteurs leur accordaient. Pour y remédier, Nissan, l’un des pionniers de la construction de voitures électriques, envisagent notamment de faire un geste commercial.

Peu importe le type de motorisation de votre véhicule, vous devez avoir une assurance auto. Il s’agit effectivement d’une obligation qu’il vaut mieux respecter. Pour vous y aider, n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurances.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES