• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Les voitures sans permis sont à la mode

Publié par le

Avec des ventes en hausse en France, la voiture sans permis connaitrait enfin son heure de gloire. Les Français, notamment les mineurs (ils peuvent la conduire dès 14 ans) et les personnes ayant perdues leur permis de conduire optent pour ce compromis. Les constructeurs mettent ainsi des stratégies pour attirer de plus en plus ces nouvelles cibles.

Voiture sans permis : une stratégie basée sur le design et la sécurité

Afin d’attirer de nouveaux clients, les constructeurs de voiturettes misent en grande partie sur l’aspect esthétique et sécuritaire de ces modèles sans permis. L’idée étant de rapprocher le plus possible le design de ces voiture de celui des voitures traditionnelles. Un véritable argument pour l’achat d’une voiture.

Malgré cette orientation « design », les constructeurs sont soumis à une réglementation précise, notamment en termes de gabarit : 3m de longueur, 1,5 m de largeur, avec un poids inférieur à 425kg.

Les parents qui viennent acheter ce type de voiture pour leurs enfants sont prêts à mettre le prix pour garantir leur sécurité. Avec un prix moyen situé entre 8 000 et 16 000 euros, ils estiment que les voitures sans permis sont plus sécuritaires que les scooters par exemple. Pourtant, pour conduire une voiturette, seules 7 heures de formation sont requis pour affronter les autres usagers de la route.

Les adultes adeptes de la voiture sans permis, la cible correspond davantage aux automobilistes qui se sont vus retirer leur permis de conduire ou les adultes ne se sentant pas capable de passer l’examen du permis. Un usage pratique suffisant pour faire un trajet domicile-travail ou pour de petits déplacements quotidiens.

Des ventes de voiturettes en hausse

Si en 2015, 12 000 voitures sans permis ont été vendues, les ventes sont attendues à la hausse en 2016 avec une prévision de +6 %.

Côté assurance auto, comme pour les voitures traditionnelles elle est obligatoire, au moins pour une couverture au tiers, afin de protéger le conducteur des éventuels dommages causés aux tiers. Mais les autres niveaux de couverture semblables aux couvertures des voitures classiques sont également valables : les conducteurs de voiturettes peuvent alors choisir une formule intermédiaire (RC + vol et/ou incendie et/ou bris de glace) ou une formule tous risques, la plus complète. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES