• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Less lance son application dédiée au covoiturage en région parisienne

Publié par le

Une application de covoiturage courte distance

Annoncée depuis quelques semaines, le lancement de l’application de Less se précise. Prévue pour février 2018, elle proposera des covoiturages courte distance. Interviewé par le Journal du Net, Denis Collin, cofondateur de Less, en dit un peu plus sur son application.

Un covoiturage dans l’esprit du VTC

Un concurrent de BlablaLines devrait bientôt voir le jour en région Parisienne. A partir de février 2018, la start-up de covoiturage, Less, lancera son application courte distance. Denis Collin, cofondateur de la société, en a livré quelques détails au site le Journal du Net. Présentée comme du covoiturage « instantanée », cette application est un mixte entre VTC et covoiturage. « Nous croyons beaucoup au modèle de l'instantanéité par rapport à la réservation à l'avance. Réserver est acceptable lorsqu'on part en weekend, mais pas quand on sort d'une réunion à Paris pour aller dix kilomètres plus loin » explique Denis Collin.

Une application disponible en février

Avant l’ouverture générale de l’application en en février, Less la proposera en version beta au cours du mois de janvier. Pour l’instant, la start-up a rendu son application disponible en version GPS. Malgré le fait que les chauffeurs ne puissent pas encore prendre de passagers, Less les encourage à allumer leur application lorsqu’ils roulent. Pour les inciter, la société rémunère les conducteurs à hauteur de 50 € pour 500 kilomètres. Ces derniers sont la base du projet. Denis Collin compte les fidéliser et « chouchouter » puisqu’ « ils vont sacrifier leur petit confort pour gagner deux ou trois euros par trajet ».

Mettre le conducteur dans les meilleures conditions

Cette application de covoiturage courte distance compte faciliter le trajet du conducteur. Less lui trouvera un covoituré sur sa route sans qu’il soit nécessaire de faire un détour. Pour l’arrivée, la logique est similaire. « Le passager ne sera pas déposé exactement là où il le souhaite : l'appli lui indiquera à quelle distance de sa destination il se trouvera en descendant » explique Denis Collin. Le covoituré est aussi gagnant puisque le tarif proposé est très attractif. Un prix qui questionne au vue de la difficulté qu’ont les entreprises à développer une activité rentable dans ce secteur, et ce malgré les subventions accordées par Ile-de-France Mobilités. « Effectivement, c'est le grand pari. Mais nous sommes la première start-up du secteur avec de tels moyens financiers » avance le cofondateur de Less. Réponse l’année prochaine. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES