Assurance auto

Marché du VTC : Toyota investit 1 milliard de dollars dans Grab

Publié par le , Mis à jour le 19/06/2018 à 18:14

Grab est le leader sur le marché du VTC dans de nombreux pays d'Asie du Sud-Est

Le constructeur Japonais vient d’investir un milliard de dollars dans le VTC, et plus précisément dans Grab. En devenant actionnaire de cette entreprise Singapourienne, géant du VTC en Asie du Sud-Est, Toyota démontre son envie de parier sur différents services de mobilité.

Grab, géant du VTC en Asie du Sud-Est

Toyota frappe fort sur le marché du VTC. Le constructeur automobile Japonais vient d’investir un milliard de dollars dans Grab, un géant du VTC en Asie du Sud-Est. Cette nouvelle alliance entre le marché auto et la Tech, est la plus conséquente du genre, révèle Les Echos. Pour Grab, une entreprise Singapourienne valorisée à 10 milliards de dollars, cet investissement n’est pas le premier. Hyundai, Honda, ou bien encore SoftBank sont tous actionnaires de la firme Astatique. Ce géant du VTC avait également racheté les activités d’Uber en Asie du Sud-Est. Avec cette opération, Uber a pris une participation de 27,5 % dans Grab.

Leader sur le marché du VTC en Indonésie, Cambodge, Malaisie, Philippines ou à Singapour, Grab compte plus de 100 millions d'utilisateurs. Pour les conduire, l’entreprise revendique près de 2,1 millions de chauffeurs affiliés à sa plateforme. Face à la concurrence de la société Malaisienne Go-Jek, l’entreprise Singapourienne s’est également diversifiée. Et ce n’est pas sans intéresser Toyota. Si Grab distribue des colis ou repas, c’est pour la création de services à partir de données récoltées à bord des voitures que Toyota s’est manifesté l’été dernier.

Tech et constructeurs automobiles : des alliances toujours plus nombreuses  

Pour le groupe automobile, cet investissement est un pari sur l’avenir. Pionnière dans le domaine de l’automobile propre, Toyota n’a jamais caché son ambition de développer les services de mobilité de demain. En investissant dans Grab, le constructeur se projette vers l’avenir selon son président, Akio Toyoda. Une envie partagée par d’autres groupes automobiles et entreprises de la Tech. Ces unions se font d’ailleurs pour les mêmes raisons, avec les mêmes objectifs. Celui notamment de développer le premier service de robotaxi. C’est pour cela que SoftBank a investi dans General Motors, que Volvo s’est allié à Uber ou bien encore que Waymo (filiale de Google) s’est rapproché de Fiat-Chrysler et Jaguar Land Rover.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES