Assurance auto

Moins de 5 % des achats de voitures neuves de l'Etat sont des électriques

Publié par le

Auto électrique : l'Etat ne respecte pas ses propres lois

En matière de voitures électriques, une loi impose aux services de l’Etat de respecter « une part minimale de 50% de véhicules à faibles émissions de CO2 et de polluants de l'air ». Selon Auto Plus cette loi ne serait toutefois pas respectée. Les modèles électriques représentent moins de 5 % des achats de voitures neuves de l'Etat.

Le parc automobile de l’Etat composé à 90 % de véhicules thermiques

L’Etat n’achète presque pas de voitures électriques. Dans son dernier numéro, Auto Plus pointe du doigt le faible nombre de modèles électriques achetés par les pouvoirs publics. Seuls 4,5 % des véhicules achetés par l'Etat étaient des modèles électriques et 5,5 % des hybrides non-rechargeables. Le magazine précise qu’au premier trimestre, 14 % des nouvelles voitures étaient à motorisation diesel et 76 % à essence.

Résultat de ces nouvelles acquisitions, le parc automobile de l'Etat compte désormais 90 % de modèles à motorisation thermique. A noter tout de même une évolution quant à la part de diesel. Cette dernière est passée de 85 % en 2015 à 74 % cette année. Pour le reste, l’essence représente 18 % du parc et l’électriques et hybrides 8 %.

Une loi impose un minimum de 50 % de voitures « propres »  

Un constat qui questionne puisqu’une loi de 2015 impose aux services de l’Etat de respecter « une part minimale de 50 % de véhicules à faibles émissions de CO2 et de polluants de l’air, tels que les véhicules électriques ». Auto Plus rappelle néanmoins que 25 % du parc (armée, douanes, entretien des routes, etc.) n’est pas soumis à cette obligation.

L'Etat ne respecterait donc pas ses propres lois ? Une question qui se pose et qui prête à sourire, d’autant plus que le gouvernement multiplie les mesures visant à réduire la part de véhicules polluants et renforcer le poids de l’électrique. La dernière en date : un durcissement du malus écologique pour l’an prochain.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES