Moove pour favoriser la voiture sans chauffeur

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Moove pour favoriser la voiture sans chauffeur

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Moove pour favoriser la voiture sans chauffeur

|
Consultations : 1121
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Connaissez-vous « Monitoring Outillé pour le Véhicule dans son Environnement », également dénommé « Moove » en version abrégée ? Ce projet développé à l'institut de transition énergétique Véhicule décarboné et communicant (VeDeCom), reconnu Institut pour la Transition Energétique en 2014, vient s’inscrire dans le développement de la voiture sans chauffeur en France. Etat des lieux.

Des Citroën C4 Picasso pour les tests

Avec Moove, l'institut de transition énergétique VeDeCom veut parvenir à faire circuler six voitures équipées des mêmes capteurs que ceux qui figureront à l'avenir dans les voitures autonomes. Petite différence toutefois : ces véhicules doivent être conduits par un chauffeur.

Pour ce faire, l’institut peut compter sur les Citroën C4 Picasso mises à disposition par le constructeur français qui circuleront entre fin 2016 et début 2018. Au total, la flotte motorisée devrait parcourir la bagatelle d’un million de kilomètres pour un coût estimé à 4 millions d’euros.

Une aubaine pour les constructeurs et équipementiers

D’un point technique, il s’agit de disposer deux radars à l’avant de ces véhicules ainsi qu’un laser et une caméra. A l’arrière, l’on trouve un autre laser et une autre caméra. A l’intérieur des autos, il y a un enregistreur et un ordinateur, ces deux dispositifs devant permettre de collecter diverses données avant de les communiquer à un data center.

Le projet Moove pour accélérer la voiture autonome en FranceCes informations doivent ensuite faire l’objet d’une analyse par l'institut. Les partenaires de ce projet, à savoir Airbus, FAAR Industry, PSA mais aussi Renault et Valeo, pourront accéder à la base de données et aux statistiques calculées pour les différentes situations rencontrées par les véhicules utilisés.

Comme le signale Le Journal du Net, cela constitue une véritable aubaine pour les constructeurs et équipements du secteur automobile qui ne disposent pas toujours de moyens suffisants pour lancer de telles expérimentations.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS