• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Mortalité routière : hausse confirmée en 2014

Publié par le

A la fin du mois de mai 2015, Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, a dévoilé les chiffres définitifs de l’année dernière en matière de sécurité routière. Verdict : la mortalité routière a augmenté de 3,5 % en 2014, signe d’un relâchement des comportements. Etat des lieux.

Les plus vulnérables

D’après les données chiffrées récemment dévoilées, ce sont 3 384 personnes qui ont perdu la vie sur les routes de France en 2014. Cela représente 116 morts supplémentaires par rapport à 2013. Même constat de hausse pour les accidents corporels (+2,4 %).

Secrétaire générale de l'Observatoire interministériel à la sécurité routière (ONISR), Manuelle Salathé précise que les usagers les plus touchés sont les automobilistes (+3 %, 51 tués supplémentaires) mais aussi les plus vulnérables avec 34 piétons victimes en plus (+ 7 %) et 12 cyclistes supplémentaires disparus (+ 8 %).

Un relâchement coupable

Pour expliquer ces différentes hausses de la mortalité routière, Manuelle Salathé évoque une « attitude générale de relâchement » qui se traduit par le non-respect des règles élémentaires du Code de la route relatives à la priorité, aux limitations de vitesse, à la consommation de stupéfiants et d’alcool ou au port de la ceinture.

Et, Emmanuel Barbe d’ajouter que, dans 90 % des accidents recensés, la cause du sinistre routier et de ses conséquences trop souvent désastreuses tient au seul comportement de l’usager.

A noter enfin que l’on n’avait pas enregistré de hausse de la mortalité routière sur une année depuis douze ans.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES