• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Moteurs diesel truqués : vers une sévérité accrue ?

Publié par le

Moteurs diesel truqués : vers une sévérité accrue ?

Avec le « scandale Volkswagen », qui consistait en l’installation d’un logiciel truqueur pour tricher aux tests relatifs aux émissions polluantes, il apparaît que les véhicules diesel ne sont pas aussi fiables et respectueux de l’environnement que l’on aurait pu le croire. D’ailleurs, ce « séisme » a mis en lumière certains dysfonctionnements. Coup de projecteur.

Des contrôles non satisfaisants

A la suite de ce scandale, les réactions politiques n’ont pas manqué et notamment dans l’Hexagone. Ainsi, des tests ont été réalisés auprès d’une cinquantaine de véhicules motorisés et aucun d’entre eux n’a été épinglé.

Toutefois, dans un article publié sur le site Breezcar, le journaliste Jean-Christophe Lefèvre estime que ces automobiles affichent des émissions polluantes entre 5 et 10 fois supérieures à la norme européenne d’émission Euro 6.

Même constat pour l’enquête menée par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) qui s’est intéressée aux différences constatées entre ces déclarations indispensables à la certification des véhicules et leur utilisation concrète sur les routes. Car, ces données sont utiles notamment pour la fixation du bonus/malus.

Des normes européennes plus sévères

Face à un tel constat, Jean-Christophe Lefèvre demande que les constructeurs automobiles français et européens respectent la législation et les différentes règles en vigueur.

Il appelle également de ses vœux la prise de normes plus draconiennes et sévères par la Commission européenne, citant en exemple les Etats-Unis et le Japon. Dans ce dernier pays, la ville de Tokyo a interdit les véhicules diesel depuis plus d’une dizaine d’années.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES