Assurance auto

Nouvelle baisse pour le marché automobile français en juillet

Publié par le

Le marché automobile français baisse de 1,8 % en juillet

La mauvaise passe se poursuit pour le marché automobile français. En juillet, les ventes de voitures neuves ont reculé de 1,8 % malgré un jour ouvré de plus que l'an dernier. Du côté des constructeurs, si les ventes de Renaut ont chuté, celles de PSA sont en hausse.

Deuxième mois consécutif dans le rouge pour le marché de l’auto français

Une nouvelle baisse des ventes de voitures neuves. Le marché automobile français a reculé de 1,8 % sur un an en juillet après avoir déjà baissé de 8,4 % en juin. Selon les chiffres publiés jeudi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), 172 228 voitures particulières neuves ont été mises sur les routes en France le mois dernier, soit près de 3 000 de moins qu’en juillet 2018.

De janvier à juillet, 1,34 million de véhicules neufs ont été immatriculés en France. Un chiffre en baisse de 25 000 unités par rapport à la même période de l'an dernier. Le CCFA maintient toutefois sa prévision d’un marché stable sur l’ensemble de l’année, soit près de 2,1 millions de véhicules.

La France n’est pas le seul marché concerné par ce recul. L’ensemble du marché européen est touché par ce phénomène, avec, sur le premier semestre de l’année, des ventes en baisse de - 3,1 %. Sur les 6 premiers mois de l’année, 8,18 millions de véhicules ont été immatriculés sur le Vieux Continent, soit 266 000 de moins qu’à la même période l’année dernière.

Baisse des ventes de 9,8 % pour Renault

Du côté des constructeurs Hexagonaux, le mois de juillet a été nuancé. Alors que PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a fait bien mieux que la moyenne, avec des immatriculations de véhicules neufs en augmentation de 4,1 %, Renault (avec Dacia, Alpine) a chuté de 9,8 %. Dans l’ensemble, les constructeurs français limitent la casse avec une baisse des ventes de - 1,5 %, contre - 2,2 % pour les marques étrangères. Parmi ces dernières, Volkswagen a tout de même vu ses livraisons augmenter de 2,5 % le mois dernier.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES