Assurance auto

Pay When You Drive : Wilov couvre les conducteurs novices

Publié par le , Mis à jour le 04/12/2019 à 15:56

Wilov présente son assurance auto à l'usage pour les jeunes conducteurs

Spécialiste de l’assurance automobile « Pay When You Drive », Wilov dévoile son contrat destiné aux jeunes conducteurs. Cette offre « novices » permet aux conducteurs débutants de réaliser des économies sur leur assurance lorsqu’ils n’utilisent pas leur auto tous les jours. Elle s’accompagne aussi d’une hausse tarifaire en cas de conduite nocturne.

Une assurance « Pay When You Drive » pour les conducteurs novices

Fondée en 2017, Wilov s’est fait connaître à travers son offre de « pay when you drive », revendiquée moins chère que la concurrence. « Si une personne utilise moins de 15 jours par mois sa voiture, elle peut économiser jusqu'à 30 % sur son assurance », explique son CEO Pierre Stanislas. Désormais elle pourra également se targuer de faire économiser les plus jeunes. L’assurtech spécialisée dans l’assurance auto, vient de dévoiler une nouvelle offre consacrée aux jeunes conducteurs. Celle-ci permet aux conducteurs novices de bénéficier des avantages d’une assurance voiture à l’usage. Conscient des difficultés rencontrées par les jeunes conducteurs pour s’assurer, Wilov propose une offre inédite spécialement pensée pour eux.

Moyennant le paiement d’un forfait mensuel couplé à un forfait « 24h conduite », ils sont assurés en tous risques, bénéficient de l’assistance dépannage 0 kilomètre et sont couverts au titre des sinistres à l’arrêt les jours où ils conduisent.

En complément, et dans un souci de prévention, un forfait « danger » s’ajoute aux deux précédents forfaits mentionnés : si le jeune conducteur assuré utilise sa voiture entre minuit et 6h du matin, 25 euros supplémentaires sont prélevés en sus du forfait « 24h conduite ». Pour l’assurtech, l’objectif est de les inciter à la conduite diurne plutôt que nocturne. D’ailleurs, si un assuré jeune conducteur doit impérativement conduire de nuit, Wilov prévoit 3 coups de pouce taxi par an afin qu’il puisse rentrer en toute sécurité.

Il s’agit d’une réelle avancée pour ces automobilistes considérés comme étant « à risques » par les compagnies d’assurance. Ce profil n’est habituellement pas sans conséquence sur le montant de leurs des primes d’assurance auto. Elevées, celles-ci ont une majoration susceptible de représenter jusqu’à 100 % les trois premières années.

Si pour les assurances il s’agit de prévenir les risques, ces prix élevés peuvent être à l’origine d’un autre risque bien réel : la conduite sans assurance. Ainsi, près de 60 % des responsables d’accident qui roulent sans assurance ont moins de 35 ans et 27 % d’entre eux ont moins de 25 ans. Et, s’ils souscrivent une assurance auto, une grande part des conducteurs les moins expérimentés optent pour les formules les moins protectrices afin de réaliser des économies.

Wilov assurance s’adapte aux « nouveaux usages »

Avec cette offre Wilov vise également un public sensible au secteur du digital et de fait plus enclin à souscrire un contrat auprès d’une assurtech. Une étude menée par Mazars et OpinionWay montrait ainsi que les 25-34 ans étaient plus au fait des mutations du secteur. « Cette génération est porteuse d’un mouvement de fond. Elle exprime en effet à la fois des attentes traditionnelles, mais aussi un besoin d’innovations et de nouveaux services digitalisés », déclarait lors de la parution de l’étude Vincent Morez, Associé secteur Assurance chez Mazars.

Porteurs de nouveautés, les 25-34 ans utilisent leur voiture différemment. De « nouveaux usages » dont compte profiter la société française. Après avoir bouclé un tour de table de 3,2 millions d'euros auprès d'Arkéa et Allianz France en avril 2019, Wilov a expliqué vouloir élargir son offre. « Nous nous adaptons aux nouveaux usages. De plus en plus de personnes utilisent moins leur voiture mais la conservent pour des voyages ou les courses », soulignait au Journal du Net son CEO, Pierre Stanislas.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES