• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Permis de conduire et assurance voiture

Publié par le

La souscription d’une assurance auto constitue une obligation pour tout propriétaire d’un véhicule terrestre à moteur (VTM) qui circule sur le territoire français. Le non-respect de cette obligation constitue une contravention passible d’une sanction pécuniaire ou matérielle. Afin de faciliter la tâche des souscripteurs, les assureurs mettent à leur disposition plusieurs formules correspondant à une grande variété de profils de conducteurs. Du fait de cette pluralité d’offres, le tarif varie notamment le niveau de garanties choisi par le souscripteur.

Comment dénicher une assurance auto pas chère

Étant donné que le véhicule doit être assuré pour pouvoir circuler légalement, il convient de trouver une bonne assurance voiture. L’objectif étant souvent d’éviter que la prime ne constitue une lourde charge pour l’assuré et qu’il puisse assumer régulièrement son paiement.

Outre le fait de disposer d’un bon profil, le souscripteur ne doit pas hésiter à comparer les différentes offres proposées par les compagnies d’assurances. Cette comparaison permet effectivement de dénicher parmi toutes ces offres celle qui correspond le mieux à ses besoins au niveau de l’étendue des garanties, des tarifs pratiqués, des éventuelles exclusions de garanties ou encore de la franchise applicable.

Les facteurs à l’origine de la hausse de la prime d’assurance

Les offres moins chères proposées par les compagnies d’assurances ne sont pas valables pour tous les souscripteurs.

Certaines circonstances entraînent en effet une hausse du montant de la prime d’assurance. Ces circonstances sont généralement constituées par les différents écarts imputables au souscripteur. Ainsi, les assureurs appliquent une prime d’assurance auto assez élevée aux conducteurs à l’origine d’accidents graves, ayant fait l’objet d’un retrait, d’une annulation ou d’une suspension du permis de conduire.

Le profil du souscripteur suffit donc à lui seul à entraîner une hausse considérable du montant de la prime d’assurance auto. Par exemple, les automobilistes malussés considérés comme des « conducteurs à risques » paient des primes d’assurance plus élevées que les conducteurs au profil sans tache.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES