• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Permis : en cas d'échec le délai d'attente diminue fortement

Publié par le

Combien de temps faut-il pour repasser le permis en cas d’échec ?

Tout le monde n’a pas le permis de conduire du premier coup. Cet examen synonyme de liberté et de travail pour certains profite maintenant d’un délai réduit pour le repasser en cas d’échec.

1 mois en moins d’attente pour repasser le permis de conduire

Si vous avez brulé un feu rouge lors de l’examen du permis de conduire (permis B), le papier rose a une grande chance de s’envoler et vous pouvez voir cela grâce aux résultats en ligne. Mais vous n’avez pas transpiré pendant les heures de code et les cours de conduite pour rien. Alors vous pensez forcément à repasser l’examen final tant que tout est frais dans votre tête pour devenir enfin jeune conducteur et jouir de votre première voiture.

En 2013 il fallait en moyenne 93 jours d’attente pour pouvoir trouver une nouvelle date. 3 ans plus tard, en 2016, ce temps a diminué à 63 jours soit une belle diminution d’un mois en moyenne selon les dires du ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux. Bonne nouvelle donc pour ceux et celles ayant fait une petite erreur et pour lesquels le temps presse.

Délais d’attente en baisse : les clés de cette tendance

Selon le ministre, un tel résultat est rendu possible grâce à la réforme du permis de conduire datant de 2014. Celle-ci met en avant des procédures plus modernes et une meilleure transparence. Cela sent donc bon pour ce dossier même si l’objectif n’a pas encore été atteint à savoir une baisse qui tomberait à 45 jours d’attente.

Le travail est donc à poursuivre surtout que les disparités persistent entre les différents départements de l’Hexagone.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES