Plus de sévérité pour l'ivresse des jeunes au volant

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Plus de sévérité pour l'ivresse des jeunes au volant

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Plus de sévérité pour l'ivresse des jeunes au volant

|
Consultations : 3852
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

La conduite en état d’ivresse est l’un des facteurs qui favorisent les accidents routiers. Toutefois, grâce à l‘éthylotest, il est possible de connaitre le taux d’alcoolémie dans le sang du conducteur qui, rappelons-le, ne doit pas dépasser 0,5g/l. Explications.

Un contrôle plus sévère

Si l’on en croit un rapport de la Sécurité routière transmis au ministère de l’Intérieur en juillet 2014, un changement strict au niveau du Code de la route pourrait bientôt voir le jour.

D’après Le Parisien, le taux moyen d’alcoolémie dans le sang pourrait passer à 0,2g/l au lieu de 0,5g/l, surtout pour les conducteurs qui ont leur permis depuis moins de 2 ans.

En pratique, le taux d’alcoolémie chez une personne augmente de 0,2 à 0,25g pour chaque verre d’alcool bu. Toutefois, cela varie notamment selon la corpulence de l’automobiliste car on a remarqué que chez les personnes plus minces, âgées ou chez les femmes, ce taux peut atteindre 0,3g.

Les jeunes conducteurs plus ciblés

S’agissant des jeunes conducteurs entre 18 et 24 ans qui ont bu avant de prendre le volant, on a constaté l’année dernière qu’ils étaient impliqués dans un accident sur deux, surtout le week-end entre minuit et six heures du matin.

Dans de telles circonstances, le jeune conducteur risque de perdre de nombreux points sur son permis et il encourt même des sanctions plus importantes. Ainsi, pour un taux d’alcoolémie égal ou supérieur à 0,5g, il risque un retrait de 6 points, une amende de 135 euros, l’immobilisation de son véhicule et la suspension de son permis de conduire.

Ivresse au volant : un contrôle plus strict des jeunes automobilistesA noter enfin que les associations pour la sécurité routière demandent un contrôle plus strict des jeunes automobilistes qui sont plus nombreux à être impliqués dans les accidents de la route.

Au-delà de la consommation d’alcool, le jeune conducteur doit veiller aussi à être assuré. Heureusement, il est tout à fait possible de dénicher une assurance auto pas chère à condition d’utiliser un comparateur d’assurances. Toutefois, il ne faut pas se focaliser uniquement sur le prix et veiller aussi à posséder une offre adaptée à leurs besoins.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS