Pourquoi les voitures sont de plus en plus chères ?

Publié par Quentin Bas Lorant le 21/04/2022 à 14:11 , Mis à jour le 21/04/2022 à 14:29

Jusqu’où monteront les prix des voitures ? Après l’essence, les réparations, l’assurance (+16% depuis 2010) c’est désormais le prix à l’achat des véhicules qui s’envole. Constaté depuis la fin d’année dernière, le phénomène s’aggrave en raison du conflit en Ukraine.

Un parc auto de plus en plus cher à produire 

En décembre dernier, l’Argus faisait état d’une hausse du prix des véhicules neufs, avec un coût moyen de 26 800 euros toutes catégories confondues, soit une augmentation de 35% sur dix ans. C’est 25 fois plus que l’accroissement des revenus des Français sur la même période. En conséquence, l’âge médian de l’acquéreur d’une voiture neuve recule de plus en plus : il se fixe dorénavant autour de 60 ans.

Une série de causes structurelles et plus conjoncturelles ont contribué à cette flambée. D’abord, en tendance, il faut noter que le parc automobile français, de mieux en mieux équipé, se renchérit depuis déjà plusieurs années.

L’arrivée sur le marché de véhicules électriques et hybrides (environ 10% des immatriculations l’année passée) contribue à cette hausse du prix moyen, car, dotés de technologies de pointe, ils sont plus chers à produire.

De plus, indépendamment des motorisations, de nombreux équipements de sécurité sont devenus obligatoires ou incontournables ces dernières années : ABS, ESP, témoin de ceinture non bouclée, airbags, régulateur de vitesse (obligatoire en France à partir de juillet 2022)... On pense aussi aux systèmes anti-pollution obligatoires, qui font encore monter la facture.

Covid-19 et pénurie de composants

Les prix des voitures seront donc amenés à augmenter d’année en année, mais, en la matière, le Covid-19 n’a rien arrangé. L’industrie auto subit en effet depuis le début du reflux de la pandémie une pénurie de semi-conducteurs, essentiels à ces nouveaux véhicules gorgés d’électronique.

Basés en Asie, les producteurs de ces circuits ont réorienté leur production vers des produits très demandés durant les confinements successifs (électroménager, consoles de jeu, etc.). Résultat pour le constructeur français Renault : une production amputée de 500 000 véhicules l’année dernière.

Ce qui est rare étant cher, on comprend mieux qu’une production ainsi limitée se répercute sur les prix en concession. Mais plus proche de nous temporellement, les conséquences de l’invasion russe en Ukraine ont encore aggravé ce phénomène.

Un phénomène aggravé par le conflit en Ukraine

Depuis fin février, les marchés mondiaux sont perturbés par ce conflit d’ampleur et par les sanctions décidées par les pays occidentaux. L'acier et le plastique en particulier se sont ajoutés à la liste des matières premières en tension. On pense également au cuivre, utilisé pour les câbles, ou au nickel, indispensables aux batteries, qui sont tous deux importés habituellement de Russie.

Chez les constructeurs, c’est le coup de grâce pour des chaines de production qui tournent déjà au ralenti depuis plus de deux ans. Ainsi, depuis octobre dernier, le prix d’une Peugeot 3008 a augmenté de 250 euros. C’est 800 euros de plus pour la Dacia Sandero, et même +1 750 euros pour une BMW Série 1, d’après les constations de France info. 

De surcroit, l’inflation ne gagne plus seulement les véhicules neufs. Les voitures de seconde main, largement plébiscitées depuis deux ans : près de 6 millions de véhicules d’occasion ont été vendus l’année dernière (+8% par rapport à 2020), c’est trois fois plus que le nombre d’immatriculations dans le neuf (1,7 million).

En conséquence, les occasions commencent aussi à manquer, et les bonnes affaires se font de plus en plus rares. Là aussi, l’avenir inquiète, car la baisse continue des ventes de véhicules neufs signifie qu’il y aura demain d’offre sur le marché de l’occasion… La spirale des prix hauts n’est donc pas prête de s’enrayer. 

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES