• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Prêter sa voiture : quelles incidences en matière d'assurance ?

Publié par le

Par moment, il peut arriver que l’on doive prêter sa voiture. Cependant, avant de le laisser se caler derrière le volant, il existe quelques dispositions à connaître afin de pallier d’éventuels désagréments, lesquels sont spécifiques au domaine de l’assurance voiture. Tour d’horizon.

À qui la responsabilité ?

Pour une voiture prêtée, c’est au propriétaire et nullement au chauffeur de prendre en charge les dégâts causés. Ainsi, c’est son assurance auto qui va rembourser les sinistrés au titre de la couverture Responsabilité Civile.

Toutefois, l’assureur peut exiger le remboursement des sommes versées, dans le cas où la personne qui emprunte la voiture ne possédait pas son permis de conduire et était responsable du sinistre.

Les démarches à suivre

Il est fortement recommandé d’examiner minutieusement les modalités dites « exclusives » de la police d’assurance voiture, avant de prêter la voiture à l’un de ses parents ou amis.

Effectivement, certains assureurs restreignent les garanties en cas de prêt du volant. D’autres compagnies d’assurance gonflent la franchise dans le cas où le véhicule est conduit par un chauffeur temporaire, ayant moins de trois années de pratique à son actif.

Moralité : il faut veiller à bien connaître la teneur de son contrat d’assurance automobile avant de prêter son véhicule à un tiers.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES