• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

PSA rachète Opel et assoit sa position en Europe

Publié par le , Mis à jour le 08/03/2017 à 09:44

C’est officiel, PSA se paye Opel pour 1,3 milliard

Ça y est c’est officiel, le groupe PSA Peugeot-Citroën a racheté la marque Opel/Vauxhall. Cette poignée de mains permet à PSA de devenir le deuxième constructeur européen et de profiter clairement de sa remise en forme.

Opel/Vauxhall : deux marques pour un prix d'1,3 milliards

Le chef d’équipage de PSA qui a mené le bateau jusqu'au rachat d’Opel au géant General Motors s’appelle Carlos Tavares. C’est d’ailleurs aussi lui qui est à l’origine du nouveau souffle du constructeur français depuis la dernière crise. Les rumeurs planaient depuis quelques semaines et les négociations n’auront au final pas duré longtemps. Seulement quatre mois d'échanges entre Carlos Tavares et Mary Barra, directrice générale de GM, ont permis d'acter l'accord.

Pour Peugeot-Citroën le rachat d’Opel permet de faire un bond en avant sur le marché européen. Il devient maintenant le deuxième constructeur d'Europe derrière le géant Volkswagen et devant l’autre Français Renault. En tout, le rachat a coûté 2,2 milliards d’euros dont 1,3 pour Opel/Vauxhall. Avec cette acquisition, PSA obtient aussi le badge Vauxhall qui est le strict pendant d’Opel sur le marché britannique.

Un échec pour General Motors et de belles perspectives d’avenir pour PSA

Ce mariage est aussi synonyme d’échec pour General Motors et ses activités sur le Vieux Continent. Opel était le porte-drapeau de la présence de GM en Europe et l’Américain se retire avec un goût amer. Cela fait en effet une quinzaine d’années que la marque au blitz n’est pas au mieux. En 2016, les pertes d’Opel tablaient à 257 millions de dollars.

L’objectif de faire rebasculer Opel dans le vert n’est pas une mince affaire mais Carlos Tavares semble sûr de son coup avec comme clés notamment un partage de plates-formes, une image allemande qui ne faiblit pas mais également un allié de taille dans le développement de la voiture autonome qui anime les constructeurs mais aussi les assureurs.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES