Qu'est-ce qu'un bonus-malus ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Qu'est-ce qu'un bonus-malus ?

|
Consultations : 1701
Commentaires : 0
Qu'est ce que le bonus malus ?

Le bonus-malus appelé couramment « coefficient de réduction / majoration» est un système de modulation des primes d’assurance auto. Ce dispositif est rendu obligatoire par le code des assurances. Il permet de moduler le montant des primes, quelque soit la tarification appliquée par l’assureur, selon un barème réglementaire d’appréciation de la sinistralité. Il vous suit en cas de changement de compagnie d’assurance.

Comprendre le fonctionnement du bonus-malus

Votre assureur calcule votre cotisation annuellement en fonction de votre bonus et votre malus. Le bonus signifie que le conducteur n’a fait aucun accident durant une année. Le malus signifie qu’il a eu un ou plusieurs accidents.

Calcul du bonus

Calculer le nouveau coefficient est un jeu d’enfant ! il faut tout simplement  multiplier celui de l’année précédente par 0,95.

Avec un coefficient précédent de 0,80, il suffit de faire l’opération suivante : 0,80 x 0,95 = 0,76, qui devient alors le nouveau coefficient.

Il faut 13 ans sans accident responsable pour que l’assuré bénéficie du bonus maximum fixé à 0,50.

Le calcul se fait sur une durée d’une année écoulée, précisément 2 mois avant votre avis d’échéance. En d’autre mot, si votre contrat prend fin, le fin décembre 2013, les sinistres qui vont survenir entre le mois d’octobre 2012 et le mois d’octobre 2013 seront pris en considération. Seront reportés à l’année d’assurance suivante les sinistres qui vont survenir après le mois d’octobre 2013.

Calcul du malus

L’assuré responsable d’un sinistre entraîne systématiquement un malus, qui se traduit par une majoration de la prime. Pour connaitre le coefficient après sinistre, il faut multiplier par 1,25.

Avec un coefficient initial de 0,80 et un accident 100 % responsable, il faut faire l’opération suivante : 0,80 x 1,25 = 1, qui devient le nouveau coefficient.

Si l’assuré n’est que partiellement responsable du sinistre, le coefficient multiplicateur est  1,125.

Suite à plusieurs accidents dans une même année, le malus ne peut excéder 3,50. 

Après 2 ans sans accident, le malus est effacé.

Attention aux conséquences d’un grand malus

Au-delà de la prime qui augmente en suivant le malus, l’assureur peut prendre la décision de résilier votre assurance voiture en cas de trop nombreux sinistres.

Il n’est ensuite pas facile de retrouver un assureur qui vous fasse confiance.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS