• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Quand les jeunes conducteurs dérapent

Publié par le

Les jeunes conducteurs sont censés faire plus attention encore que les autres automobilistes qui ont plus d’expérience de conduite. Or, ce jeune conducteur arrêté entre Tarbes et Toulouse dans le sud-ouest de la France. Sanctions.

Un jeune conducteur pris à 171 km/h

171 km/h. Cette vitesse est déjà bien excessive pour des automobilistes avertis, mais pour un jeune conducteur, c’est encore plus étonnant. Et oui, en France la vitesse maximale autorisée correspond à 130 km/h sur autoroute.

Surtout que la vitesse autorisée sur le tronçon su lequel il roulait n’était que de 110 km/h. Ce conducteur inexpérimenté roulait 60 km/h au-dessus de la vitesse autorisée à bord de sa Peugeot 207. Un trop grand excès de vitesse qui lui a valu le retrait immédiat de son permis de conduire et l’immobilisation du véhicule. Ce jeune conducteur devra rendre des comptes à la justice… et n’est surement pas prêt de récupérer son permis de conduire.

Jeune conducteur et période probatoire : il n’a pas fait ses preuves !

L’on parle de jeune conducteur durant les trois premières années après l’obtention du permis de conduire (2 ans pour l’apprentissage anticipé de la conduite). Ces derniers obtiennent donc un permis probatoire, période durant laquelle ils doivent justement faire leurs preuves, en ne dépassant pas 110 km/h sur autoroute, 100 km/h sur route avec un terre-plein central, 80 km/h sur route.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES