• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Quelques conseils pratiques pour l'assurance d'une voiture sans permis

Publié par le , Mis à jour le 02/05/2013 à 10:26

Les véhicules sans permis commencent à conquérir le cœur des automobilistes. Ils sont beaucoup plus légers que les « voitures classiques », très économiques et très pratiques pour ceux qui n’ont jamais conduit de leur vie. Mais comme tout véhicule terrestre à moteur (VTM), les voitures sans permis doivent être assurées avant de circuler.

Les spécificités des voitures sans permis

Il existe des compagnies d’assurances qui se spécialisent dans la couverture de ce genre de véhicules. Bien évidemment, il y a quelques critères à respecter pour pouvoir souscrire cette assurance.

Ainsi, une voiture de moins de 350 kg vide avec une vitesse maximale de 45km/heure peut être considérée comme une voiture sans permis. Son conducteur doit avoir 16 ans et posséder un brevet de sécurité routière « quadricycle léger » sauf s’il est né avant le 1er janvier 1988. Sans ce document, il est difficile d’avoir une police d’assurance convenable.  Le brevet est obtenu après une formation de conduite d’au moins cinq heures dans une auto-école.

Les assureurs apprécient beaucoup ce genre de voiture, car elle ne représente pas d’importants risques en matière de vol. De plus, elles provoquent moins d’accidents. En général,  l’assurance voiture sans permis coûte quelque centaines d’euros. Bien évidemment, ce tarif peut varier selon la tarification pratiquée par la compagnie d’assurances que vous avez choisie.

Les garanties proposées par les contrats d’assurance pour les voitures sans permis sont presque identiques à celles d’une « voiture classique ». La franchise à payer dépend toujours de l’âge de la voiture, de son prix ainsi que de la zone géographique où elle sera garée. Au minimum, il faut posséder l’assurance au tiers qui correspond à la responsabilité civile surtout s’il s’agit d’une voiture sans permis d’occasion. La voiturette devrait être assurée contre le vol, les incendies et les catastrophes naturelles si le propriétaire n’a pas de garage. Dans le même esprit, posséder une couverture tous risques peut s’avérer judicieux si le véhicule est neuf.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES