• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Quels avantages à choisir la conduite accompagnée ?

Publié par le , Mis à jour le 16/06/2016 à 16:38

Même pendant la conduite accompagnée vous devez être assuré !

La plupart des jeunes le savent, trouver une assurance voiture jeune conducteur n’est pas toujours chose facile car pour les débutants, le coût de celle-ci est toujours élevée par rapport à celui d’un conducteur ayant de l’expérience. Il faut néanmoins savoir qu’en faisant la conduite accompagnée, il est possible de réduire le montant de sa police d’assurance auto.

Préférez la conduite dite accompagnée (CA)

C’est le moyen le plus efficace quand on veut réduire le montant des primes. Ce type de conduite s’adresse à tout jeune conducteur prudent souhaitant conduire régulièrement et trouver par la suite une assurance auto pas chère. Pour pouvoir être en conduite accompagnés, l’intéressé doit être âgé de 16 ans minimum au début de l’apprentissage et devra comme les autres conducteurs validé son code. Dans une durée fixée de 1 à 3 ans, le jeune conducteur doit parcourir 3 000 kilomètres minimum avec un tuteur, qui lui, devra disposer d’un permis de conduire de plus de 5 ans. Tout conducteur novice devra toutefois s’armer de vigilance car l’âge cité peut être parfois une source d’ambigüité. En effet, un jeune conducteur sous-entend réellement une personne titulaire d’un permis de conduire de moins de 3 ans. Dans ce cas, une personne âgée de 60 ans peut être qualifiée par les assureurs comme étant jeune conducteur si elle est concernée par la définition ci-dessous.

Conséquence sur la supprime

Selon l’article A335-9-1 du code des assurances, les compagnies d’assurances ont le droit d’appliquer une supprime à un assuré qui est inclus dans la catégorie des « jeunes conducteurs ». En général, le coût de cette supprime évolue chaque année et passe du 100% de majoration de la prime initiale la 1ère année à 25% de la prime initiale la 3ème année. Il faut cependant noter que la réduction dépend de la conduite du conducteur durant l’année précédant la diminution. Ce qui veut dire que la supprime sera de 50% la 2ème année si l’assuré n’a pas eu de sinistre responsable durant la 1ère année. Elle sera de 25% la 3ème année, si l’assuré n’a pas eu de sinistre responsable durant la 2ème année. Malgré cette diminution, les jeunes conducteurs risquent encore de faire face à des tarifs élevés de la part de certains assureurs. La meilleure solution pour faire baisser les montants des primes pour les jeunes conducteurs demeure la conduite « accompagnée ». Effectivement, si l’intéressé a obtenu son permis de conduire dans le cadre d’une CA, il va bénéficier d’une réduction de 50% de la prime initiale dès la 1ère année.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES