Assurance auto

Quels sont les segments leaders du marché automobile mondial ?

Publié par le , Mis à jour le 28/04/2021 à 15:49

Dans un marché mondial au ralenti, seul le segment des pick-up a progressé au premier semestre 2019. Malgré un volume de ventes en baisse de 3 % comparé aux 6 premiers mois de 2018, le SUV reste largement leader avec 37,8 % de parts de marché.

Les pick-ups, seul segment à résister à un contexte difficile

Les SUV dominent toujours. Victime d’une conjoncture moins dynamique et de l’affaiblissement du marché chinois, le marché automobile mondial vit une période difficile depuis quelques mois. Début septembre, les analystes d'Euler Hermès ont d’ailleurs annoncé avoir revu leurs prévisions à la baisse, évoquant désormais 2026 comme année où le cap des 100 millions de nouveaux véhicules vendus en un an serait franchi. Dans ce contexte difficile, seul le segment des pick-up parvient à progresser. Selon les données fournies par Jato Dynamics, leurs ventes ont progressé de 2 % au cours du premier semestre 2019.

Avec 6,6% de part de marché, le segment des pick-up reste encore loin derrière celui des SUV, leader incontesté sur le marché mondial. Sur les 6 premiers mois de l’année, les SUV détiennent 37,8 % de parts de marché. Un bilan en progression comparé au premier semestre 2018 (36,2 %), malgré un volume de ventes en recul de 3 %.

Le recul le plus fort pour les monospaces

En seconde position, le segment des voitures compactes voit ses ventes diminuer de 11 % et sa part de marché de 0,7 % (16,2 % contre 16,9 % en 2018). Le segment des sous-compactes clôt le podium avec 12,2 % de parts de marché (12,8 % en 2018). La plus grosse chute se situe du côté des monospaces avec des ventes en recul de 16 %, pour une part de marché de 6,8 % (7,5 % en 2018).

Classement complet :

  1. SUV : 37,8 % de parts de marché (PDM) au premier semestre 2019 / volume des ventes en baisse de 3 %
  2. Compactes : 16,2 % de PDM / - 11 % de ventes
  3. Sous-compactes : 12,2 % de PDM / - 12 % de ventes
  4. Berlines : 8,1 % de PDM / - 8 % de ventes
  5. Monospaces : 6,8 % de PDM / - 16 % de ventes
  6. Pick-up : 6,6 % de PDM / + 2 % de ventes
  7. Citadines : 6,1 % de PDM / - 7 % de ventes
  8. Grandes routières : 2,9 % de PDM / - 12 % de ventes
  9. Vans / fourgonettes : 2 % de PDM / - 12 % de ventes
  10. Sportives : 0,6 % de PDM / - 10 % de ventes
  11. Berlines de luxe / prestige : 0,5 % de PDM / - 6 % de ventes

Comment assurer une voiture ?

La législation vous oblige à souscrire au minimum une responsabilité civile (assurance auto au tiers). Pour rappel, ce contrat d’assurance auto va prendre en charge les frais engendrés par les dégâts matériels et corporels qui ont été infligés à un tiers quand vous êtes responsable.

Dans le cas d’un sinistre, l’assurance auto au tiers va dédommager la partie adverse si vous êtes désigné comme responsable de l’incident.

Ce contrat peut être intéressant si vous êtes propriétaire d’une voiture avec un kilométrage élevé ou si vous avez une vieille voiture.

Si vous souhaitez plus de garanties, vous pouvez souscrire une assurance au tiers + bris de glace, une formulaire intermédiaire ou une assurance tous risques.

Pour vous aider dans votre recherche, vous pouvez remplir un formulaire sur notre comparateur en ligne. En moins de 5 minutes, vous obtiendrez des devis gratuits. Il faudra renseigner quelques éléments :

• Le mois d’échéance de votre contrat actuel. Si vous ne le connaissez pas, vous pourrez retrouver cette date dans votre relevé d’information.
• La valeur de votre bonus malus actuel.
et des dates suivantes :
• celle de l’obtention de votre permis de conduire, et de même pour celui votre conjoint/concubin (elle est indiquée sur le permis),
• de l’année de mise en circulation de votre véhicule,
• de l’année d’achat de votre véhicule
• le détail de vos sinistres datant de moins de 3 ans
• le détail du ou de vos résultats des contrôles d’alcoolémie positifs de moins de 5 ans si vous en avez eu. Une information que vous pourrez retrouver sur le procès-verbal établi par les forces de l’ordre.

Si vous avez une voiture d’occasion, il faudra comme pour une voiture neuve souscrire une assurance auto . Là encore vous aurez le choix entre plusieurs contrats : assurance auto au tiers, assurance tous risques ou encore une formule intermédiaire.

Vous devrez fournir plusieurs documents :

Le certificat d’immatriculation de votre véhicule (carte grise). L’assureur pourra ainsi obtenir le numéro d’immatriculation de votre voiture mais aussi des renseignements sur le modèle, la puissance, la version et l’âge.
Votre permis de conduire. En fonction de son année d’obtention, vous pourrez profiter d’une offre adaptée, si vous êtes par exemple un jeune conducteur.
Votre relevé d’information sur lequel figure votre bonus malus. Ce dernier est pris en compte pour fixer votre besoin de couverture, ainsi que le montant de votre future cotisation.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}