Assurance auto

Radars : 91,2 % des recettes ont financé la sécurité routière en 2017

Publié par le

En 2017, les radars automatiques ont récolté près d'un milliard

L’année dernière, 1 013 milliards ont été récoltés par les radars automatiques en France. Sur cette somme, 91,2 % ont été utilisés pour financer la sécurité routière. Les 8,8 % restants ont quant à eux été affectés au désendettement de l'État.

924,5 millions d'euros ont notamment servi à financer la sécurité routière

Savez-vous où va l’argent récolté par les autorités lorsque les radars flashent les automobilistes ? Sur les 1 013 milliards récoltés l’année dernière, 924,5 millions d'euros ont notamment servi à financer la lutte contre l'insécurité routière. Soit 91,2 % des recettes. Une somme elle-même redistribuée, notamment pour moderniser le réseau routier ou encore financer le système de gestion des points du permis de conduire :

  • 405,5 millions d'euros pour l'Agence de financement des infrastructures de transports de France ;
  • 270 millions d'euros pour les collectivités locales ;
  • 249 millions d'euros pour la Délégation interministérielle à la sécurité routière.

Les 8,8 % restants, soit 88,7 millions d'euros, ont quant à eux été affectés au désendettement de l'État, indique le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Les recettes des radars ne cessent de croître depuis 2003

En 2016, 91.8 % des recettes (soit 845 millions d’euros) avaient été consacrée à la Sécurité routière. Une légère baisse qui s’explique par « l'augmentation des recettes liées aux amendes forfaitaires majorées (+ 28,9 millions d’euros) qui sont réparties, selon la loi, à hauteur de 53 % pour les collectivités locales et de 47 % pour le désendettement de l'État », selon le ministère de l’Intérieur.

Depuis plus de 15 ans, les recettes des radars ne cessent de croître. Selon les dernières estimations gouvernementales, ces recettes devraient rapporter 1,029 milliard d'euros en 2018. Pour ce qui est de 2019, la mesure des 80 km/h devrait contribuer à cette perpétuelle hausse.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES