• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Réforme du permis de conduire : grogne des auto-écoles

Publié par le

Dans le cadre de la réforme du permis de conduire, de nombreuses négociations sont menées. De leur côté, les auto-écoles, représentées par leurs organisations syndicales ont choisi de se retirer. Pourquoi ?

Négociations en vue de la réforme du permis de conduire

Les auto-écoles, par le biais de leurs organisations syndicales, ont été présentes aux tables rondes aux côtés de la Délégation à la sécurité et à la circulation routières. L’objectif des débats : la réforme du permis de conduire. Le 21 octobre 2014, après avoir assisté à six négociations, les auto-écoles se retirent donc. Celles-ci demandent ensuite une audience auprès des Ministres de l’Economie et de l’Intérieur mais aussi à la Présidence.

Ce que déplorent les auto-écoles

Les auto-écoles dénoncent l’orientation des négociations. Celles-ci s’intéressent plutôt à la réduction des prix plutôt que de la sécurité routière. Tout porte à croire que les auto-écoles pourraient devenir des entités virtuelles. L’ensemble des démarches serait effectué par Internet et il n’y aurait donc plus d’auto-écoles en brique et mortier. Dans tous les cas, les auto-écoles déplorent l’issue qui se dessine. A souligner qu’il ne s’agit néanmoins d’un retrait définitif. Ces organismes sont prêts à reprendre les négociations, à condition toutefois que l’on réponde favorablement à leur demande d’audience. En attendant, ils suspendent toute discussion.

Dans tous les cas, il faut rappeler que le permis de conduire est un document incontournable voire essentiel, constituant en quelque sorte un gage de sécurité pour l’ensemble des conducteurs qui sillonnent les routes. Par ailleurs, lorsqu’un permis est retiré, l’assureur de son détenteur annule les garanties correspondant à l’assurance.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES