Résilié par l'assureur : comment ça se passe ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Résilié par l'assureur : comment ça se passe ?

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Résilié par l'assureur : comment ça se passe ?

|
Consultations : 1791
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Au gré des nombreux commentaires postés sur notre site, nous avons remarqué que vos questions concernaient souvent la résiliation d’assurance à l’initiative de votre assureur. Loin d’être anodine, une telle décision de votre compagnie d’assurances s’accompagne de quelques conséquences non négligeables. Coup de projecteur.

Assurance : quand l’assureur peut-il résilier ?

La loi encadre les circonstances dans lesquelles il est possible de procéder à la résiliation de votre assurance.

Ainsi, votre assureur peut légalement résilier votre contrat au moment de l’échéance, en cas de non-paiement de vos cotisations, s’il apparaît que vous avez fait une fausse déclaration ou encore en cas d’aggravation du risque.

Notez aussi que la résiliation par votre assureur est envisageable à la suite d’un ou plusieurs sinistres. Mais, dans ce cas, il faut que la résiliation soit mentionnée au contrat.

Quelle prime après la résiliation d’assurance ?

Prenons le cas de l’assurance voiture. Votre contrat a été résilié à la suite d’une décision de votre assureur.

Dorénavant, vous allez être considéré comme un assuré « à risques » par les autres compagnies d’assurances auto. D’ailleurs, il se peut que, dans vos recherches d’une nouvelle offre d’assurance, vous essuyiez de nombreux refus car certains assureurs refusent purement et simplement les automobilistes résiliés. Et, les assureurs qui accepteront de vous couvrir appliqueront une surprime d’assurance afin de compenser le risque que vous représentez.

Si vous ne trouvez aucun assureur pour vous couvrir au titre de l’assurance automobile, faites appel au Bureau central de tarification (BCT). En effet, cet organisme peut contraindre la compagnie d’assurances que vous aurez choisie à vous couvrir au titre de la responsabilité civile (« assurance au tiers »).

Deux années après l’assurance résiliée

Résiliation par l'assureur : quelles conséquences ?Pour prétendre de nouveau à une assurance sans surprime après la résiliation de l’assureur, il faudra patienter deux ans et n’avoir subi aucune espèce d’accident responsable.

En effet, au terme de ces deux années, votre malus aura disparu et votre bonus redémarrera à zéro. Ainsi, vous pourrez de nouveau rechercher une assurance auto sans difficulté et moyennant un tarif plus attractif, surtout si vous réalisez un comparatif d’assurance auto.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS