Sans permis ni assurance auto mais avec un bracelet électronique

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Sans permis ni assurance auto mais avec un bracelet électronique

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Sans permis ni assurance auto mais avec un bracelet électronique

|
Consultations : 833
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Au début du mois de juillet 2015, un jeune Lillois de 27 ans a brûlé cinq feux rouges et roulé à près de 100 km/h en plein centre-ville pour échapper aux forces de l’ordre. Le verdict vient de tomber : le chauffard qui conduisait sans assurance, sans permis mais avec un bracelet électronique vient d’être condamné à deux ans de prison ferme. Explications.

Pas de ceinture de sécurité

Il est 10h25 ce mardi 7 juillet 2015 lorsque les policiers voient débouler une Golf Volkswagen qui grille un feu rouge. De plus, le conducteur est en pleine conversation téléphonique et, comme si cela n’était pas suffisant, il ne porte pas sa ceinture de sécurité !

Poursuivi par la police, le contrevenant grille successivement trois feux rouges avant de faire demi-tour et de repartir à toute vitesse. Mais, sa course folle n’ira pas plus loin. Alors qu’il brûle un cinquième feu de signalisation, son véhicule est percuté par l’arrière, fait un tonneau, glisse sur le toit et entre en collision avec un bus avant de s’arrêter.

Libéré sous surveillance

Après une vive empoignade, le chauffard est finalement neutralisé. Les forces de l’ordre ont alors la surprise de constater que l’intéressé, déjà condamné à douze reprises, est porteur d’un bracelet électronique.

Sans permis ni assurance : un chauffard condamné à deux ans de prison fermeEn effet, le conducteur inconscient a été libéré en février 2015 de la maison d’arrêt et fait donc l’objet d’une surveillance étroite. Comme si cela ne suffisait pas, il ne possédait plus de permis de conduire et bien entendu il n’avait pas pris soin de souscrire une assurance auto…

L’avocat du chauffard a eu beau plaider que son client avait « reconstruit sa vie, trouvé un travail » et devait se marier à la fin du mois d’août, son client a été condamné à deux années de prison ferme avec maintien en détention.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS