Sarthe : sensibiliser les jeunes avec un crash test

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Sarthe : sensibiliser les jeunes avec un crash test

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Sarthe : sensibiliser les jeunes avec un crash test

|
Consultations : 2029
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

La préfecture de la Sarthe propose tous les ans des crashs tests aux jeunes sarthois. Il s’agit d’un moyen pour leur faire prendre conscience de l’importance de la sécurité sur les routes lorsqu’ils se trouvent au volant de leur automobile. Avec cette simulation, la préfecture compte sensibiliser les jeunes qui, cette année, étaient au nombre de 750.

Les dangers de la route

C’est le 20 novembre dernier que le crash test a été organisé par la préfecture de la Sarthe, avec la présence spéciale d’Antonin Flament, directeur de cabinet de la préfète. 750 lycéens et apprentis sarthois ont répondu à l’appel et appris que la route pouvait être dangereuse.

Le crash test a consisté en plusieurs mises en situation d’accidents et en une exposition des dangers de la route. La préfecture a également rappelé que respecter les règles de base de la conduite sur la route est fondamental et permet de conduire en toute sécurité.

De nombreuses recommandations ont également été communiquées, notamment sur les excès de vitesse et sur le bon équipement, que ce soit en voiture avec la ceinture de sécurité ou en moto avec le port du casque.

Comment se passent les crashs tests ?

La préfecture sarthoise a engagé un cascadeur pour effectuer un crash test sur le circuit des 24 Heures du Mans. Ce professionnel a simulé des accidents afin d’attirer l’attention des jeunes sur les pratiques à éviter sur la route. Des démonstrations de secours ont également été effectuées.

Cette journée spéciale a également été l’occasion de voir des collisions avec des scooters dont les conducteurs ont été remplacés par des mannequins ou avec des voitures à une vitesse de 50 km/h ou 70km/h et un freinage à 50km/h ou 60 km/h. Une équipe était chargée de commenter ces faits.

Face aux dangers de la route, les jeunes Sarthois sensilibisésLe but de la démonstration était de prouver que la vitesse peut impacter sur les distances de freinage et que ces distances doivent être bien suivies et respectées, au même titre que les limitations de vitesse ou le port du casque pour les motards et scootéristes.

S’il est indispensable de « bien se conduire » au volant d’une auto, il faut aussi veiller à posséder la meilleure assurance auto. En effet, il s’agit d’une obligation légale dont le non-respect expose à de très lourdes conséquences.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS