• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Secteur auto : une guerre des clans peu (r)assurante !

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43

Si les assurances auto se portent bien, ce n’est pas le cas du côté des constructeurs automobiles ! Surtout en Europe où la guerre des prix fait des ravages. En cause, Volkswagen qui s’est attiré les foudres de ses concurrents en décidant d’augmenter ses capacités de production, alors que le marché arrive à saturation.

Une question de capacités de production au cœur de la polémique

C’est Sergio Marchionne, le patron de Fiat qui a lancé les hostilités. Le groupe allemand Volkswagen contribuerait au « massacre » du secteur automobile. Alors que la crise de la dette européenne fait rage, Volkswagen a décidé de casser les prix. Ce qui n’est pas du goût de ses concurrents !

Réponse immédiate du leader européen du marché : il pourrait quitter l’Association des constructeurs européens d’automobiles (Acea), la fédération professionnelle européenne, si le patron de Fiat (justement) continuait de la présider ! Ambiance…

Chaque camp assure sa bonne foi !

Du coup, du côté des constructeurs, chacun a choisi son camp ! D’un côté il y a les « riches », et de l’autre les « pauvres », comme Fiat, Peugeot, Citroën, Renault et Opel. Et ce sont deux visions du business qui s’affrontent : les plus résistants estiment que les Etats n’ont pas à interférer dans un marché, et bien entendu, les plus faibles demandent plus d’interventions étatiques.

Le nouveau barème du bonus malus exaspère les Allemands qui y voient là une manière détournée de bloquer les ventes de ses voitures haut de gamme sur le territoire français.

L’avis d’Assurland : Si vous voulez savoir comment relancer le marché de l’automobile, c’est par ici !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES