Assurance auto

Sécurité routière : 7 conducteurs sur 10 utilisent le téléphone au volant

Publié par le , Mis à jour le 20/06/2019 à 14:23

Les Français n'arrivent toujours pas à décrocher du téléphone au volant

Envoyer des messages, écrire des textos, téléphoner ou encore regarder son GPS…Voici un florilège des manies des Français au volant. Selon une enquête d’Axa Prévention, ce sont 70% des conducteurs qui utilisent le portable en voiture.

45% des conducteurs téléphonent au volant

Les Français sont toujours aussi accros à leur smartphone. Et même au volant, ils n’arrivent pas à le lâcher. Selon la dernière enquête de l’assureur Axa Prévention, 45% des automobilistes avouent téléphoner en voiture. C’est deux fois plus qu’il y a quinze ans. Un taux qui grimpe à 70% pour une utilisation quel qu’en soit l’usage (SMS, GPS…). Presque un conducteur sur 4 textote ou lit des SMS et 1 sur 2 fixe son GPS. Sans grande surprise, le portable est utilisé de façon intensive chez les jeunes car près de 83% d’entre eux reconnaissent l’utiliser au volant. Au final, ce sont en moyenne 800 infractions qui sont ainsi relevées chaque jour par la gendarmerie nationale.

Face à des chiffres toujours aussi alarmants, un durcissement des sanctions a été voté. Désormais, un automobiliste qui utilise son smartphone au volant s’expose à un retrait de trois points sur son permis de conduire, à 135 euros d’amende mais aussi à une suspension du permis de conduire de six mois dans le cas d’un comportement dangereux. Aujourd’hui, téléphoner au volant est interdit par l’article du Code de la route R412-6-1 : « l’appareil ne doit sous aucun prétexte être tenu en main ».

1 accident sur 10 associé à l’usage du téléphone

Selon les derniers chiffres d’Attitude prévention, l’utilisation du téléphone portable multiplie par 3 le risque d’accident. D’ailleurs, 1 accident sur 10 est associé à l’usage du smartphone. Aujourd’hui encore, de nombreux conducteurs ont des idées reçues sur le sujet. Non, téléphoner avec une oreillette ou un kit mains libres n’est pas moins dangereux. Et non, téléphoner en conduisant n’est pas moins risqué que de parler avec un passager.

Attitude prévention rappelle quelques règles d’usage à respecter :

  • Ne jamais téléphoner au volant, envoyer des messages ou utiliser des applications
  • Confier son téléphone à un passager ou mieux l’éteindre
  • Lors d’un appel, s’arrêter dans un lieu adapter
  • Mettre fin à l’appel lorsque la personne contactée est au volant
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES