Assurance auto

Sécurité routière : dégradations de radars et hausse des excès de vitesse

Publié par le

Radars vandalisés : hausse de 270 % des excès de vitesse

Vendredi dernier le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, dévoilait que près de 75 % des radars avaient été dégradés. Un phénomène qui n’est pas sans conséquence selon Élisabeth Borne, ministre des Transports :  les excès de vitesse sont en augmentation de 270 %.

« 75 % du parc de radars a été soit détruit, soit détérioré, soit attaqué, soit neutralisé »

La situation est jugée préoccupante. Invité sur le plateau de France 2 vendredi 1er mars, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé qu'« à peu près 75 % du parc de radars a été soit détruit, soit détérioré, soit attaqué, soit neutralisé ». Un chiffre bien plus impressionnant que celui avancé jusqu’à présent par le gouvernement. En janvier l’exécutif indiquait que depuis mi-novembre et le début du mouvement des gilets jaunes, près de 60 % des radars avaient été vandalisés.

Pour Élisabeth Borne, ministre des Transports, cette situation est plus que préoccupante. Quelques heures après le ministre de l’Intérieur, Elisabeth Borne a révélé que cette hausse des dégradations n’était pas sans conséquence : « il y a beaucoup de radars qui sont dégradés et je crois qu'on a une augmentation de 270 % des excès de vitesse sur les routes ». Ces nombreux actes de vandalisme sont également à mettre en relation avec la hausse récente de la mortalité sur les routes, selon les deux ministres. En janvier 2019, 238 personnes sont décédées contre 229 en janvier 2018, soit une augmentation de 3,9 %.

Des dégradations dès le mois de janvier 2018

Expliquer la hausse de la mortalité routière par la dégradation des radars paraît « un peu gros » pour Daniel Quéro, président de 40 millions d’automobilistes. Invité par France info à réagir aux propos du ministre de l’Intérieur, Daniel Quéro rappelle que les dégradations ont commencé en janvier 2018 et que malgré cela, l’année a été qualifiée d’« historique » an matière de sécurité routière : « Si vous regardez ce qui s'est passé, on a commencé à détruire les radars quand on a commencé au mois de janvier 2018 à annoncer les 80 km/h et cela a continué toute l'année et ça s'est accéléré en octobre. Ensuite, on est arrivé à 70% fin novembre et maintenant on nous dit 75%. Malgré ça, la sécurité routière s'est améliorée y compris en décembre ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES