Assurance auto

Sécurité routière : l'installation d'un éthylotest antidémarrage généralisée

Publié par le

Auto : l'installation d'éthylotests antidémarrage généralisée

Pour lutter contre l’alcool au volant, les préfets pourront désormais obliger les conducteurs interpellés avec une alcoolémie supérieure à 0,8 g/l de sang à conduire des véhicules équipés d’un éthylotest antidémarrage. Ce dispositif se présente comme une alternative au retrait de permis.

Une mesure qui ne s’applique qu’aux contrevenants non-récidivistes

Les expérimentations ont fait leurs preuves. La Sécurité routière a annoncé mardi 12 mars la généralisation de l’installation d’éthylotests antidémarrage (EAD). Désormais, l’ensemble des préfets pourront autoriser l’installation d’un éthylotest antidémarrage en alternative à une suspension de permis pour certains cas de conduite en état d’alcoolémie. Concrètement, au lieu de voir son permis suspendu, un conducteur intercepté avec une alcoolémie supérieure à 0,8 g/l de sang et qui n’est pas en état de récidive alcoolique, pourra être autorisé à continuer à conduire des véhicules équipés d’EAD. Cette décision préfectorale, d’une durée initiale maximale de six mois, pourra être prolongée par un tribunal jusqu’à cinq ans.

Une mesure annoncée en janvier 2018 lors d’un conseil interministériel de sécurité routière

Les dispositifs d’éthylotests antidémarrage (EAD) empêchent un véhicule de démarrer si le taux d’alcool du conducteur est positif. De même, le véhicule ne démarre pas si le démarrage n’a pas eu lieu dans les 2 minutes qui suivent le premier souffle. L’installation du dispositif sera quant à lui à la charge du conducteur. « Ce dispositif […] est responsabilisant et exemplaire, ce qui lui confère son efficacité, amplement démontrée à l’étranger », indique la Sécurité routière.

Cette mesure avait été annoncée en janvier 2018 lors d’un conseil interministériel de sécurité routière et testée 7 départements (Drôme, Finistère, La Réunion, Loiret, Manche, Nord et Vendée). Des tests qui ont donc fait leurs preuves.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES