Assurance auto

Sécurité routière : le nombre de morts en baisse de 13,5 % en mars 2018

Publié par le , Mis à jour le 24/04/2018 à 14:00

Sur le premier trimestre 2018, la mortalité routière a diminué de - 6,1 %

Le nombre de personnes ayant perdu la vie sur routes de métropole en mars 2018 a considérablement chuté. Selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière la mortalité routière a en effet diminué de 13,5 %.

En métropole, 231 personnes sont décédées sur les routes le mois dernier

En mars 2018, 255 personnes ont perdu la vie sur les routes de métropole et d’Outre-mer selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (Onisr). Pour la seule métropole, ce sont 231 personnes qui sont décédés le mois dernier. Un nombre qui a considérablement diminué par rapport à mars 2017 (- 13,5 %). Les autres indicateurs communiqués par l’Onisr font état de 4 029 accidents corporels contre 4 947 en mars 2017 et 5 074 blessés contre 6 152 en mars 2017. Soit une diminution respectivement de - 18,6 % et - 17,5 %.

Sur le premier trimestre 2018 en métropole, la mortalité routière est en baisse de - 6,1 % par rapport au premier trimestre 2017. Soit 44 personnes décédées en moins. Des données encourageantes et qui confirment l’amélioration de la sécurité routière l’année dernière. En 2017 le nombre de morts sur les routes a enfin diminué après 3 années consécutives de hausse.

Moins de piétons et de motards impliqués

Pour ce qui est de l’évolution de la mortalité routière par types d’usagers, les piétons sont bien moins impliqués. Avec 111 personnes décédées, le premier trimestre 2018 est presque équivalent à celui de 2013 (109 piétons tués) et en amélioration par rapport à l’année dernière (120 piétons tués). Les chiffres relatifs aux motards, chauffeurs de véhicules poids lourds, automobilistes de 18-24 ans et de 65 ans et plus sont également en amélioration. Seul bémol pour les cyclistes avec 20 personnes décédées lors des trois premiers mois de l’année 2018 contre 18 à la même époque l’année dernière. La sécurité routière peut toujours être améliorer. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES