Assurance auto

Sécurité routière : pour éviter la somnolence, il est préférable de faire une sieste

Publié par le , Mis à jour le 20/07/2020 à 18:19

Il faut mieux faire une sieste lors d'un trajet en voiture

Une expérience scientifique menée par un chronobiologiste français prouve qu’il est préférable de faire une sieste pour éviter la somnolence en voiture. Alors pour empêcher les accidents, mieux vaut dormir quelques minutes.

Faire une pause c’est bien, faire une sieste c’est mieux

Faire une sieste est toujours plus efficace que faire une pause. C’est ce que révèle une nouvelle étude menée par Damien Davenne, chronobiologiste et professeur à l’université de Caen. Pour les besoins de cette étude commandée par la fondation Vinci Autoroute, quarante automobilistes ont effectué un trajet « monotone » sur un simulateur de conduite. Durant l’expérience, les cobayes ont été équipés d’électrodes mesurant plusieurs données (fatigue, somnolence, vigilance et anxiété).

Au total, les automobilistes ont conduit quatre heures. Un trajet en deux parties de deux heures avec une heure de pause comprenant un déjeuner identique pour chaque participant. Lors de la pause, un premier groupe a été invité à faire une sieste dans un lit, un second à se reposer sur un siège incliné de la voiture et le dernier a dû se contenter d’une simple pause.

Sans grande surprise, le dernier groupe a eu beaucoup de mal à ne pas piquer du nez. Les déviations latérales du véhicule sont supérieures de 21% à celles du groupe qui a pu faire une sieste : "La sieste est primordiale quand on effectue un long trajet. Dix ou quinze minutes suffisent, après entrent en jeu des mécanismes d'inertie de sommeil (se réveiller encore endormi) préjudiciables à la conduite", explique l’auteur.

Que manger pour éviter la somnolence ?

En cette période de départ en vacances, Assurance prévention a voulu connaître l’impact de plusieurs repas sur les réflexes de conduite des automobilistes. Pour favoriser une bonne vigilance au volant, le menu idéal doit se composer :

  • En entrée : du concombre pour l’hydratation et/ou le radis qui augmentera une la vigilance
  • En plat : du poisson avec des lentilles. Des aliments qui évitent la fatigue lors de la digestion.
  • En dessert : du kiwi avec un carré de chocolat noir de 90%.

Bien évidemment, l’eau doit être la seule boisson consommée durant le trajet.

En 2019, une enquête Opinion Way pour Optic 2000 dévoile que près d’un conducteur français sur 2 déclare avoir déjà somnolé au volant . D’ailleurs, 38% avouent avoir déjà eu peur de causer un accident de voiture.

Rappelons que la somnolence est à l’origine de 25% des accidents mortels sur les autoroutes. Pour éviter un drame, la Sécurité routière rappelle que certaines heures sont plus dangereuses que d’autres. C’est le cas des créneaux horaires entre 4H et 8H et entre 14H et 17H qui regroupent la moitié des accidents mortels liés à la somnolence.

La mortalité en baisse en juin 2020

La Sécurité routière a annoncé une baisse de la mortalité sur les routes françaises. Selon les dernières données, la mortalité a diminué de 29%. Au total, ce sont 207 personnes qui ont perdu la vie sur les routes contre 292 au mois de juin de l’année précédente. Le nombre de blessés a également reculé de près de 20% par rapport à l’année précédente.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES