• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Sécurité routière : sous la barre des 4 000 morts en 2011

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43
1324 vues 1 réaction Note
En attendant les chiffres de la Sécurité routière, Jean-Luc Névache, délégué interministériel à la Sécurité routière, a révélé que 3 970 personnes ont perdu la vie l’année dernière sur les routes de France. C’est mieux qu’en 2010, année où 3 992 étaient décédées, mais loin de l’objectif présidentiel fixé à moins de 3 000 morts pour 2011 !

Une communication en deux temps

3 970, c’est le nombre de personnes malheureusement décédées sur les routes françaises au cours de l’année 2011. Un chiffre considérable qui témoigne tout de même d’une baisse de la mortalité par rapport à 2010 où 3 992 avaient perdu la vie.

D’ailleurs, ces chiffres dévoilés par le délégué interministériel à la Sécurité routière, Jean-Luc Névache, ont été l’occasion d’un petit ajustement après les déclarations du ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, qui évoquait mercredi le chiffre de 3 959 morts.

L’objectif présidentiel non satisfait

Même si ces derniers chiffres apparaissent importants, ils auraient pu être encore plus dramatiques.

Car, l’année 2011 avait véritablement très mal commencé avec une mortalité en hausse sur les six premiers mois de l’année, à l’exception notable du mois de mai 2011 marquée par une légère baisse.

Heureusement, la mortalité a commencé à reculer sur le réseau routier français à partir de juillet 2011 pour se poursuivre et se confirmer tout le reste de l’année.

Toutefois, cette accalmie des derniers mois n’aura pas suffi pour passer sous la barre des 3 000 morts, objectif du président de la République, Nicolas Sarkozy, pour l’année 2011.


Le conseil d’Assurland : si vous êtes propriétaire d’une voiture, n’oubliez pas de souscrire une assurance auto. Hé oui, il s’agit là d’une assurance obligatoire, ce que certains automobiles semblent avoir oublié si l’on en croit les derniers chiffres de la non-assurance. Plus d’infos sur ce point avec l’article Assurance auto : le défaut d'assurance coûte 78 millions d'euros.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
3970 ? C'est encore bien trop important comme chiffre ! Mais en même temps il faudrait que chacun fasse un effort sur les routes, ça arrangerait un peu les choses... Mais enfin, avec le nombre de voiture circulant sur les routes, il y aura toujours des accidents, malheureusement !

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES