Sécurité routière : un rapport difficile pour l'Etat

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Sécurité routière : un rapport difficile pour l'Etat

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Sécurité routière : un rapport difficile pour l'Etat

|
Consultations : 714
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Alors que les accidents mortels sur les routes Françaises repartent à la hausse, un rapport administratif dénonce le manque d’implication de l’Etat pour la sécurité routière.

3 384 personnes décédées sur les routes en 2014

Alors que la mortalité routière était à la hausse l’an dernier, avec 3 384 décès, 116 de plus qu’en 2013, malheureusement, les chiffres de cette année s’inscrivent dans la même lignée.

Un rapport de l’Inspection générale de l’administration française a été révélé. Il dénonce un « manque de volonté » de la part de l’Etat concernant la Sécurité routière. La gouvernance de cette politique ce serait affaiblie durant les dernières années. C’est le Journal du Dimanche qui a rendu ce rapport public il y a quelques jours. Celui-ci dénonce alors une responsabilité de l’Etat qui est diluée, lorsque le pilotage n’est pas au plus haut niveau de l’Etat.

Sauver des vies, même face au risque de l’impopularité

Docteur Claude Got, un professeur spécialiste de l’analyse des accidents a réagi face à ce constat. Lorsqu’il y a une vraie volonté politique, une mesure décisive qui est prise, alors il y a possibilité de  sauver des vies, même face au risque d’être confronté à une forte impopularité.

La conduite sans permis au cœur du sujet

Un rapport dénonce le manque d'implication de l'Etat pour la sécurité routièreUne avocate spécialisée dans le droit des victimes a elle aussi souhaité réagir. Il est évident, pour elle, que le gouvernement se détache des tragédies qui se déroulent en France, faisant ainsi plus de 9 personnes décédées sur les routes chaque jour, et 100 autres grièvement blessées.

Des mesures marginales sont mises en place, et en parallèle, Christiane Taubira, souhaite que la conduite sans permis ne soit plus un délit.  L'avocate soutient, qu’une politique plus responsable aurait alors permis par exemple, d’éviter le drame des 4 jeunes mineurs qui se sont tués sur la route dans le Morbihan quelques jours auparavant.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS