Assurance auto

Sécurité routière : une baisse exceptionnelle de la mortalité en 2020

Publié par le , Mis à jour le 01/02/2021 à 17:34

L’ONISR a dévoilé les chiffres de la mortalité routière pour l’année 2020. Avec 2 500 morts en France métropolitaine, l’année 2020 a été moins meurtrière. La raison ? La crise sanitaire qui a limité la circulation des automobilistes.

Une baisse de la mortalité de 21,4% en 2020

C’est peut-être le seul impact positif de la crise sanitaire. L’observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) a publié les chiffres de la mortalité routière pour l’année 2020.

L’année dernière, 2 500 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine. C’est 700 victimes de moins que 2019 soit une diminution de 21,4%.

Une baisse record qui a un lien direct avec la crise du Covid-19 qui a limité la circulation durant les différents confinements : « Le caractère exceptionnel de cette baisse est à relativiser en raison du contexte de crise sanitaire ayant entraîné des mesures de restrictions de déplacements qui ont eu des effets massifs sur le trafic routier » explique dans un communiqué, Marie Gautier-Melleray, Déléguée interministérielle à la Sécurité routière. En avril 2020, le trafic habituel a chuté de 75% par rapport aux mois précédents.

Selon les chiffres communiqués, la mortalité routière est en baisse « quel que soit l’âge » à l’exception des moins de 18 ans dont le nombre de tués est stable avec 153 morts en 2020.

La baisse de la mortalité a été conséquente chez les personnes de 75 ans et plus, avec une diminution de 34% soit 179 tués en mois par rapport à 2019.

En revanche, la diminution est moins flagrante pour les 65-74 ans avec 29 tués en moins par rapport à l’année précédente.

Une diminution importante chez les automobilistes

Avec 23% de diminution, les conséquences de la crise sanitaire auront eu un impact sur la mortalité des automobilistes : « les 75 ans et plus ont réduit fortement leurs déplacements avec l’épidémie et donc leurs déplacements en voiture et l’accidentalité qui peut en découler » précise la Sécurité routière.

Les utilisateurs de deux-roues profitent également de cette diminution avec 136 tués en moins : « la baisse concerne exclusivement les moins de 30 ans et se concentre sur les périodes de confinement ou de réduction du temps scolaire en présentiel ».

Chez les piétons, la baisse est moins importante que la moyenne avec 94 personnes tuées en moins en 2020. En revanche, la mortalité chez les 75 ans et plus est beaucoup plus importante avec une diminution de 24%.

A noter que la baisse est très légère chez les utilisateurs de NVEI avec 8 décès en 2020 contre 10 l’année précédente.

L’Outre-Mer a également connu une année de baisse avec 232 personnes tuées en 2020.

L’ONISR a d’ores et déjà annoncé un changement de méthodologie pour l’année 2021 : « Les données de l’accidentalité ne pourront pas être comparées à la seule année 2020 mais à un état « avant crise sanitaire », qui pourra être l’année 2019, une moyenne 2017-2019 ou 2015-2019, en fonction de la significativité des indicateurs » précise le document.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES