• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Sécurité routière : une nouvelle campagne de la SAAQ

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43
Si dans l’Hexagone la Sécurité routière a décidé de cibler les motards avec sa dernière campagne de sensibilisation baptisée « A moto, le plus grand danger, c’est de penser qu’il n’y en a pas » - lisez notre article La Sécurité Routière fait campagne pour l'assurance des motards ! - la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) s’intéresse plutôt à l’alcool au volant avec une campagne diffusée largement en anglais et en français.

Sécurité routière : en finir avec la croyance populaire

Avec sa nouvelle campagne, la SAAQ souhaite faire œuvre de sensibilisation auprès de la population pour qu’elle mesure les conséquences légales d’une conduite sous l’emprise de l’alcool.

Citée par Infodimanche.com, Nathalie Tremblay, présidente de la SAAQ, signale : « L'alcool au volant concerne tout le monde. Contrairement à la croyance populaire, ce problème n'est pas exclusif aux récidivistes et aux multirécidivistes. La majorité des infractions et des accidents liés à l'alcool sont plutôt dus à des conducteurs qui en sont à leur première infraction ».

Pour faire passer ce message, la SAAQ compte sur un nouveau spot publicitaire de 30 secondes qui met en avant des conducteurs tout à fait ordinaires qui, en soufflant dans l’éthylotest, composent un « Hymne à la honte » : 




Sécurité routière : une charge financière considérable

Afin de toucher le plus grand nombre, cette campagne sera largement diffusée avec un dispositif assez étoffé comportant une publicité télévisée dans la langue de Molière ainsi que deux spots diffusés sur les ondes en français mais aussi en anglais.

Si la pub télévisée témoigne que la conduite en état d’ivresse concerne tout le monde, la SAAQ rappelle les désastreuses conséquences d’une éventuelle condamnation sur la vie des personnes.

Une statistique : en 2010, 34 % des automobilistes morts à la suite d’un accident de la route présentaient un taux d’alcoolémie supérieur à la limite légale de 80 mg d’alcool par 100 ml de sang. Chaque année, ils causent des sinistres d’un montant de 90 millions de dollars canadiens (69 millions d’euros).


L’avis d’Assurland.com : vous prêtez ou l’on vous prête une auto et c’est l’accident ! Découvrez comment va fonctionner votre assurance auto avec notre article Assurance auto : quid en cas d'accident avec un véhicule prêté ?.


 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES