Sécurité routières : plus d'accidents mortels durant le mois d'octobre

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Sécurité routières : plus d'accidents mortels durant le mois d'octobre

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Sécurité routières : plus d'accidents mortels durant le mois d'octobre

|
Consultations : 1825
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

La sécurité routière a publié récemment les chiffres inquiétants concernant le nombre de morts sur les routes au cours du mois d’octobre 2014. Malgré les efforts déployés par cet organisme ces derniers mois, le nombre de tués sur les routes de France a enregistré une forte hausse au cours du mois d’octobre.

Une hausse de 13,6 %

Selon les chiffres de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière le nombre des personnes tuées sur les routes de France a augmenté de 13,6 % au cours du mois d’octobre, soit 350 personnes tuées contre 308 au cours du mois d’octobre 2013. L’ONISR indique dans un communiqué rapporté par le site News Assurances que la mortalité routière avait pourtant baissé au cours des douze derniers mois et a même enregistré une stagnation.

Outre la mortalité, le nombre des blessés ont également augmenté. La mortalité de toutes les catégories d’usagers est en hausse durant le mois d’octobre, un mois qui est considéré comme étant le plus meurtrier de l’année notamment en raison des conditions météorologiques agréables favorisant les déplacements. Les chiffres de l’ONISR révèlent également que la mortalité concerne surtout les piétons et les cyclistes puisqu’elle a augmenté respectivement de 7 % et de 6 %.

Que faire en cas d’accident ?

Chaque automobiliste a au moins une fois été impliqué dans un accrochage ou un accident. C’est une situation de stress et le conducteur est rarement préparé à y faire face. Il est pourtant important de réagir vite en prenant les meilleures décisions. En premier lieu si l’accident n’a fait aucun blessé, il est nécessaire de garer ou de déplacer le véhicule sur le bord de la chaussée ou la bande d’arrêt d’urgence.

trop d'accidents sur les routes en octobre Il faut allumer les feux de détresse, couper le contact et enfiler le gilet de sécurité. Par la suite, il faut faire sortir les passagers vers le côté droit du véhicule pour plus de sécurité et si l’accident ne se déroule pas sur une autoroute, il est nécessaire de placer le triangle de signalisation à 30 mètres du véhicule. Si l’accident se produit sur une autoroute, il est possible d’accéder à une borne d’appel.

Si l’accident a fait des blessés, il faut appeler sans attendre les secours le 112, le 15 permettra d’appeler le Samu et le 18 les pompiers. Il ne faut surtout pas déplacer le blessé sauf si le véhicule risque de s’enflammer, il faut également éviter de retirer le casque de l’accidenté s’il s’agit d’un motard.

Enfin pour que l’assurance puisse indemniser les victimes il faut bien remplir le constat amiable au style à bille. Il faudra par la suite envoyer une copie en recommandé à l’assureur dans les 5 jours suivant l’accident.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS