• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Seuls 41 % des français sont prêts à monter dans une voiture autonome

Publié par le , Mis à jour le 26/04/2017 à 12:11

La voiture autonome séduit mais les Français ne semblent pas prêts

C’est l’une des grandes données qui ressort de l’étude faites par l’Allemand Dekra Automotive au sujet de la perception des Français vis-à-vis des voitures connectées et autonomes.  Les Français ne semblent dont pas encore prêts à sauter le pas !

Un rapport mitigé sur la sécurité routière

Première étape de l’étude de Dekra : un rapport sur la voiture de tourisme, le moyen de mobilité individuelle le plus important. Un rapport pourtant mitigé avec pour la première fois depuis 2001 une hausse d’accidents routiers mortels (+2,3 % entre 2014 et 2015 souligne le dossier de presse de Dekra).

Un constat en demi-teinte qui a poussé Dekra à  s’intéresser aux systèmes d’assistance à la conduite, venant limiter les erreurs humaines, responsable dans 90 % des accidents routiers. Tout naturellement, c’est vers les voitures connectées et autonomes que Dekra s’est tourné afin de connaitre l’avis des Français sur ces modèles qui apparaissent peu à peu sur les route du monde entier.

Voiture connectée et autonome : un paradoxe chez les Français

D’un côté les Français semblent attirés par les voitures connectées :

  • 64 % des français préféreraient acheter une voiture dotée de ces accessoires connectés (notamment les 18/24 ans)
  • 80 % des sondés déclarent que les voitures connectées offrent plus de divertissement pour les passagers
  • Mais le divertissement n’est pas la priorité : 28 % des personnes souhaiteraient disposer du Wifi, 20 % d’un système audio perfectionné, 12 % d’un assistant à commande vocale

D’un autre côté, les Français se méfient encore des voitures sans conducteur :

  • 58 % déclarent ne pas encore être prêt à tenter l'expérience de la voiture autonome
  • Dont 26 % ne sont pas du tout prêts
  • Les femmes (65 %) ont moins confiance que les hommes
  • Au-delà de la confiance,68 % des Français interrogés estiment que les voitures autonomes demanderont plus d’entretiens

Cette étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 1064 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES