Assurance auto

Stoparnaqueauto, le site qui informe sur les arnaques automobiles

Publié par le

Le site de l’association 40 millions d'automobilistes propose des fiches pratiques

L’association 40 millions d'automobilistes vient de lancer un site dédié aux arnaques automobiles. Nommé stoparnaqueauto.com, ce site doit permettre aux automobilistes de repérer les arnaques liées à l’achat d’une voiture mais donne aussi des informations quant aux différents recours. Présentation de ce nouveau site web. 

Une augmentation des cas d’arnaques automobiles

Une arnaque est malheureusement si vite arrivée. Pour informer et mieux armer les automobilistes, l’association 40 millions d'automobilistes a trouvé une solution. Elle vient récemment de développer un nouveau site web destiné à informer sur les différentes arnaques qui peuvent être rencontrées :

Face à une hausse constante du nombre d’arnaques, l’association veut avertir les conducteurs. « C’est donc pour aider les automobilistes à identifier les situations douteuses et à se défendre en cas de litige que nous avons pris l’initiative de créer ce site Internet », indique Daniel Quéro, le président de l’association. Outre avertir sur les potentilles escroqueries, le site stoparnaqueauto.com permet aux victimes d’avoir quelques conseils. L’association compte ainsi les aider dans leurs démarches lors des différents recours.

Prévenir mais également soutenir en cas de litige

Concrètement, ce site propose aux internautes des fiches pratiques qui informent sur chaque type d’arnaque. On peut notamment retrouver des conseils relatifs à la fraude au compteur kilométrique ou bien encore au paiement. Ces fiches s’appuient sur différents textes de loi et permettent aux automobilistes d’être informés. En outre, stoparnaqueauto.com met à disposition des victimes un formulaire afin qu’ils soient conseillés par un expert du groupe Experveo. Cette démarche entièrement gratuite, permet aux automobilistes d’être accompagnés en cas de litige. « Il est important de faire aussi appel à un expert en préventif plutôt qu’en curatif », explique Pierre Steward, expert du groupe Experveo.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES