Assurance auto

Sur les 52 millions de voitures immatriculées en France, 13 millions sont à l'arrêt

Publié par le

En France, 75 % des voitures immatriculées sont en circulation

La France compte 52 millions d’automobiles immatriculées, mais seules 39,97 sont en circulation selon les données AAA Data. Parmi ces voitures inutilisées mais comptabilisées, la plupart sont très âgées et donc sans vignette dans le classement Crit'air.

L’âge moyen du parc roulant s’élève à 10,6 ans

13 millions de voitures inutilisées en France. Le spécialiste des données AAA Data vient de publier une étude sur les réels chiffres du parc automobile hexagonal. Réels ? Si la France compte 52 millions de voitures immatriculées, seuls 39,97 millions sont en circulation. Il y a donc près de 13 millions d’automobiles à l’arrêt dans notre pays. « On ne peut attester de l'état roulant de ces 13 millions de véhicules. La première raison est que l’on observe une sous-déclaration chronique des destructions de véhicules, notamment par le biais de la filière grise des VHU, qui fait appel à des entreprises de recyclage non agréées. Et, il faut également préciser que depuis 2009, la déclaration d'exportation des véhicules a disparu des circuits. Les véhicules exportés sont donc toujours comptés sur le parc », explique Julien Billon, directeur général de AAA Data

Révélée par Les Echos, cette enquête note néanmoins que la plupart des ces véhicules inutilisés sont en réalité très âgés. « Selon les données administratives, les véhicules immatriculés avant 1997, c'est-à-dire non classés ou sans vignette dans le classement Crit'air, représentent 20 % du parc. Mais cette proportion n'est que de 4 % dans les véhicules effectivement en circulation », souligne pour le quotidien Julien Billon. Alors que l’âge moyen de l’ensemble des véhicules immatriculés est de 14 ans, celui des voitures en circulation s’élève à 10,6 ans. Il faut ainsi compter près de 40 ans d’écart entre les plus anciens modèles et les nouveaux. Si 2,26 millions ont été immatriculés l’année dernière, 293 467 l’ont été dans les années 1980.

A l’échelle des départements, l’étude met en exergue une différence notable de l’âge moyen du parc entre les zones urbaines et rurales. Dans l'Ariège, la Creuse, la Dordogne, et le Lot, 8 % des véhicules ont ainsi été immatriculés avant 1997. A l'inverse, les Hauts-de-Seine est le département avec le parc le plus récent : 48 % des voitures ont commencé à rouler il y a 5 ans ou moins. Un parc jeune qui s’explique par le nombre important de véhicules d'entreprises (32 % du parc contre 7 % à l’échelle nationale).

Le Nord, département recensant le plus de véhicules en circulation

Ce n’est toutefois dans aucun des départements précédemment cités que l’on recense le plus de voitures en circulation. Selon AAA Data, la Nord, avec 1 431 666 véhicules est de loin le premier en la matière. « Il s'agit d'un département à la fois très peuplé et très étendu. Hors des grandes agglomérations, la voiture individuelle y représente souvent le seul moyen de déplacement. Par ailleurs, les problématiques de pouvoir d'achat amènent les ménages à conserver plus longtemps leur voiture », souligne avance Julien Billon. Ce n’est donc pas illogique, au contraire, de retrouver les Bouches-du-Rhône (1 181 426 d’automobiles) et la Gironde (1 009 276) compléter le podium.

En matière de segments, ou de modèles, AAA Data confirme enfin l’incessante croissance des SUV. S’ils représentent « seulement » 16 % du parc roulant, ces véhicules ont été de loin les plus vendus l’année dernière (39 % des immatriculations). Malgré cette forte croissance, les modèles de type berline (comprenant également la plupart des citadines) restent majoritaires sur nos routes représentant près de 60 % des véhicules en circulation.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES