• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Tout savoir sur la résiliation de l'assurance auto

Publié par le

Normalement, un contrat d’assurance auto a une durée de vie d’un an,renouvelable. Le renouvellement se fait tacitement, c'est-à-dire que l’accord se renouvelle de manière automatique si aucun des deux parties n’envisage la résiliation et la modification. Cependant, dans la réalité, les situations peuvent être différentes et la rupture peut être demandée autrement.

La résiliation classique d’un contrat d’assurance auto arrivé à échéance

Même si l’accord est arrivé à terme, il faut toujours suivre les règles pour rompre le contrat. L’assuré doit établir une lettre de résiliation qu’il doit adresser à la compagnie d’assurances. Pour être valable et pour suivre la procédure, cette lettre est à envoyer en courrier recommandé tout en tenant compte du délai de préavis. Ce préavis étant de deux mois précédant la date du contrat.

Résiliation d’assurance auto avec motifs

Certains motifs de résiliation sont acceptés par les assurances et ce sans même que le contrat soit achevé. Dans ce genre de cas, l’assuré n’est pas passible de pénalisation. La résiliation est accordée en cas de vente du véhicule, elle sera effective à partir du 10ème jour de la réception du courrier par la compagnie d’assurance.

La résiliation est également acceptée en cas d’augmentation extraordinaire de la cotisation, sans qu’il y ait un malus ayant provoqué cette hausse.

Le changement de situation ou de régime matrimonial et de profession, lorsque celui-ci a une incidence sur l’utilisation du véhicule, peuvent être des raisons valables pour annuler le contrat.

Le déménagement dans une autre ville peut faire l’objet d’une annulation de contrat d’assurance auto. En revanche, si l’assuré change juste de logement ou d’appartement, et reste dans la même localité, la résiliation ne tient pas lieu.

La cessation d’un travail et la retraite peut amener une personne à changer radicalement de vie. L’usage de la voiture serait probablement modifié. Dans de telle situation, la résiliation est accordée.

Résiliation venant de l’assureur

La résiliation étant un droit, l’assureur tout comme l’assuré peut aussi annuler le contrat. Un préavis de deux mois est exigé lorsqu’il envisage de rompre à la fin du contrat. La compagnie peut également demander la résiliation en cas de sinistre jugé trop important ou en cas de non-paiement de la prime.

Assuré ou assureur, chacun peut rompre le contrat d’assurance auto. Il faut juste suivre les règles pour éviter les éventuels conflits.

Pensez toutefois à retrouver un contrat d’assurance voiture abordable en comparant les assurances du marché

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES