Assurance auto

Uber Elevate fera voler ses taxis volants électriques d'ici 2023

Publié par le

Des taxis volants Uber lancés dès 2023 ?

Uber ne mise pas seulement sur la voiture autonome. Sa branche Uber Elevate travaille depuis de longues années sur le développement de taxis volants. Ces véhicules électriques mi-drones mi-hélicoptères devraient pouvoir prendre leur envol d’ici 2023.

Une commercialisation prévue pour 2023

La voiture autonome n’est pas le seul marché qui suscite les intérêts des groupes internationaux. Les véhicules volants font l’objet de différentes études depuis plusieurs années. Et si Uber connaît des déboires avec son auto sans chauffeur, elle compte bien lancer ses taxis volants dans un futur proche. L’entreprise a d’ailleurs récemment apporté des précisions sur ce projet. Dans le cadre d’une conférence organisée à Los Angeles, la branche Uber Elevate de l’entreprise technologique américaine a réaffirmé son objectif de faire décoller ses engins mi-drones mi-hélicoptères d’ici 2023.

Uber mise sur sa stratégie de plate-forme

Au cours de cette conférence Uber Elevate a également annoncé avoir noué plusieurs partenariats pour développer ces taxis volants. L’entreprise s’est ainsi alliée à différents cadors : Embraer, Pipistrel Aircraft, Karem, Aurora Flight Sciences (une filiale de Boeing) et Bell (anciennement Bell Helicopters). Pour le géant des voitures avec chauffeur les partenariats sont la clé du projet. Uber ne compte en effet ni construire, ni acheter, ni s’occuper de la maintenance de ces engins. Sa stratégie est de jouer le rôle de plate-forme de ces taxis volants rapporte le journal Le Monde.

Désengorger certaines mégalopoles

Pour Uber, les véhicules volants apparaissent comme inévitables. Dans certaines villes comme Los Angeles, leur usage permettrait de fluidifier la circulation. Et ce tout en réduisant le temps passé dans les transports. Le directeur des produits d'aviation de la branche, Nikile Goeal, a également apporté des précisions sur l’enfin en lui-même. « Les avions seront entièrement électriques [...], volant entre 240 et 320 km/h », avec une autonomie de 6 km sur un seul trajet, a-t-il détaillé. Quatre passagers pourront prendre place dans ces engins volants qui décolleront et atterriront de manière verticale sur des « vertiport ».

Un calendrier trop optimiste pour un professionnel

A terme, Uber envisage de lancer ses engins sans qu’il n’y ait aucun pilote. Des taxis volants entièrement automatisés. Le principal obstacle ne sera pas technologique mais réglementaire », a toutefois reconnu Eric Allison, directeur des programmes d'aviation d'Uber Elevate. Le feu vert des autorités américaines conditionne ce projet. Interrogé par Le Monde, un professionnel estime d’ailleurs que « 2023 est beaucoup trop optimiste ». Dan Elwell, directeur de la Federal Aviation Administration (FAA) a également prévenu qu’« aucune concession sur la sécurité » ne serait faite. Une annonce qui ne va certainement pas freiner Uber et son projet « Uber Air » qui prévoit de faire plus de 1 000 décollages par heure pour certains « vertiports ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES