Assurance auto

Un automobiliste agresse un piéton aveugle après un refus de priorité

Publié par le , Mis à jour le 18/06/2019 à 15:12

Un automobiliste a failli renverser un non-voyant et son frère sur un passage piéton à Paris

C’est une vidéo hallucinante et très choquante qui circule actuellement sur la toile. Un automobiliste a agressé un aveugle et son accompagnant après avoir failli les renverser quelques minutes plus tôt. La préfecture de police a été saisie de cette affaire.

« Pourquoi vous tapez ? »

La vidéo choque les réseaux sociaux. Elle montre un piéton aveugle et son accompagnateur se faire agresser par un automobiliste. La raison ? Un refus de priorité. Diffusée le 16 juin dernier sur le réseau Liveleak, cette vidéo d’un passant est tournée dans la rue de Prague dans le 12ème arrondissement de Paris. Alors que le non-voyant et son frère s’engagent sur un passage piéton, une Audi A7 manque de les renverser. Les deux piétons montrent leur mécontentement en frappant sur le toit de l’automobile. Des gestes qui vont rendre fou de rage le conducteur qui descend de son véhicule : « Pourquoi vous tapez ? Pourquoi vous tapez » demande-t-il. « Parce que c’est un passage piéton, j’ai la priorité » répond le piéton.

Ni une ni deux, l’automobiliste s’en prend à l’accompagnateur en n'hésitant pas à le gifler et le frapper. Des badauds ainsi que la passagère du véhicule tentent de le calmer. Quelques instants plus tard, le chauffard prendra la fuite après avoir appris qu’un cycliste avait prévenu la police.

La préfecture de police saisie de l’affaire

Sur Twitter, la Fédération des aveugles de France a invité les deux victimes à porter plainte afin que « cette situation ne se reproduise plus et soit condamnée ». Une plainte qui a finalement été déposée dans le commissariat du 11ème arrondissement par le frère de la personne non-voyante.

Sur ce même réseau social, Christophe Najdovski, maire-adjoint en charge des transports et de l'espace public à Paris a annoncé avoir saisi « la préfecture de police pour que cet acte inadmissible soit sanctionné ».

Pour rappel, l’automobiliste s’expose à un retrait de six points sur son permis de conduire et à une amende de 125 euros pour le refus de priorité à un piéton.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES