• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Un nouveau siège auto réduit les risques pour les enfants

Publié par le

En France, quelles sont les règles pour attacher un enfant en voiture ?

Lors d’un accident de voiture ou un simple choc, les passagers des voitures modernes sont la plupart du temps protégés par les airbags. En revanche, les enfants dans leur siège auto ne sont pas aussi bien protégés des chocs. Un équipementier spécialisé dans l’automobile présente un nouveau siège auto pour enfant, récompensé par le 1er prix de l’innovation.

Air Technology : le siège auto récompensé pour son innovation

La marque Bébé Confort, appartenant à l’équipementier spécialisé dans l’automobile Maxi Cosi, vient de lancer un tout nouveau siège auto destiné aux enfants. Baptisé Air Technology, ce siège auto présente une grande spécificité par rapport aux autres siège bébé : il disposerait d’airbags.

Ce siège innovant a pour objectif d’assurer la protection renforcée des enfants installés dans leur siège auto, en réduisant les risques de blessures qui pourraient avoir lieu lors d’un accident de voiture.

Selon l’Institut belge pour la Sécurité routière (pays de création de ce siège auto), avec un tel siège auto équipé de protections, les risques pour le cou des enfants seraient réduits de moitié et les déplacements brutaux de la tête de 20 %.

En France, quelles sont les règles pour attacher un enfant en voiture ?

Le placement d’un enfant en voiture est réglementé en France. Son âge, son poids et sa taille déterminent s’il peut être placé à l’avant ou l’arrière d’une voiture, dos à la route ou en avant, dans un siège auto ou non.

  • A l’arrière du véhicule

Cet emplacement est réservé aux enfants de moins de 10 ans. Toutefois un enfant âgé de moins de 10 ans peut être placé à l’avant dans l’un de ces cas :

-          Si l’enfant est installé dos à la route dans un siège auto homologué, prévu pour cette position

-          Si la voiture ne possède pas d’emplacement à l’arrière, ou simplement pas de ceinture de sécurité

-          Si les sièges arrière de la voiture sont momentanément inutilisables ou tous occupés par des enfants de moins de 10 ans attachés.

 

  • A l’avant du véhicule

Les enfants de plus de 10 ans.

 

Il existe ensuite les sièges auto pour enfant et les rehausseurs pour les plus grands. Quels que soient les éléments utilisés, ils doivent être homologués, conformes aux normes européennes en vigueur. En tous cas le choix du matériel se fait en fonction de la présence d’attache type Isofix dans le véhicule. Depuis 2011, tous les nouveaux véhicules en sont équipés d’office. Sans les Isofix, le siège bébé ou le réhausseur est attaché avec les ceintures de sécurité du véhicule.

Le matériel pour accueillir l’enfant doit être choisi en fonction de son poids :

  • Groupe 0 : enfants jusqu’à 10 kg

Ces enfants peuvent être installés soit dans un lit nacelle, installé parallèlement au dossier de la banquette arrière ; soit dans un siège dos à la route (à l’avant ou à l’arrière du véhicule), dans lequel l’enfant est semi-allongé

  • Groupe 0 + : jusqu’à 13 kg

Ces enfants doivent être placés dans un siège dos à la route (à l’avant ou à l’arrière du véhicule), position semi allongée

  • Groupe 1 : 9 à 18 kg

Ces enfants doivent être installés dans un siège à harnais, pour lesquels il convient de rajouter un harnais à la taille de l’enfant, toujours dos à la route ou dans un siège réceptacle fixé par les ceintures arrière du véhicule.

  • Groupe 2 et 3 : respectivement pour les 15 à 25 kg et 22 à 36 kg

Ces enfants peuvent être assis sur un rehausseur, tenus avec la ceinture adulte. Ou, si la taille de l’enfant le permet, directement sur la banquette arrière, attaché avec la ceinture de sécurité.

En cas de non-respect de ces règle, le responsable de l’enfant, c’est-à-dire le conducteur dans ce cas-là, est passible d’une amende dont le montant peut aller jusqu’à 750 euros.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES