Assurance auto

Un sixième mois consécutif de baisse des ventes pour le secteur auto, qui reste optimiste

Publié par le , Mis à jour le 03/02/2021 à 12:45

Les stocks vont-ils s'écouler cette année ?

Le passage à une nouvelle année n’aura pas suffi à remettre les compteurs à zéro dans le secteur de l’industrie automobile. Les ventes de voitures neuves ont accusé une nouvelle baisse au mois janvier, dans la lignée de la fin d’année dernière. Selon les données du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), il s’est vendu en France 5,85% de véhicules en moins le mois dernier, par rapport à un an plus tôt. 

Janvier : sixième mois consécutif de baisse

Il faut dire que le secteur repart de loin, puisqu’il a connu une année 2020 historiquement morose, avec 1,65 millions de voitures particulières écoulées. Un niveau fatidique qui n’avait pas été atteint depuis au moins quarante ans, voire cinquante (l’année 1981 est avancée par certains spécialistes, mais pour d’autres un tel niveau n'a pas été vu depuis 1972).

Surtout, alors que l’on pouvait espérer une reprise, les menaces des nouveaux variants du coronavirus et d’un nouveau confinement risquent de ne pas inciter les ménages à faire l’acquisition d’un nouveau moyen de locomotion.

Au total, ce sont 126 000 automobiles seulement qui ont été immatriculées en ce premier mois de 2021. Il s’agit du sixième mois consécutif de baisse, par rapport à la même période, à la charnière de 2019 et de 2020. Le secteur automobile français n’a plus enregistré de vente en hausse depuis juillet dernier.

Un démarrage timide mais rattrapable

Toutefois, on peut noter un léger rebond à l'occasion de cette nouvelle année, puisque les deux derniers mois de 2020 avaient subi un décrochage particulièrement fort : -26,9% sur un an en novembre (lié en grande partie au second confinement), et -12% en décembre, toujours par rapport à une année 2019 record (2,2 millions de véhicules écoulés).

Pour comparer uniquement les deux premiers mois de l’année depuis quatre ans, il s’agît du plus faible démarrage depuis 2018. Même en 2020, avec les premières craintes sur les marchés mondiaux, les ventes avaient atteint les 130 000 véhicules environs, tandis qu’en 2019 et 2018, elles approchaient des 160 000 unités, avant de les dépasser en février. 

L’écart n’est donc pas si grand par rapport à deux très bons exercices (2019 et 2018) avec un différentiel d’à peu près 40 000 véhicules de moins sortis des concessionnaires. Il ne faut donc pas présager du pire pour cette année au regard de ces seules indications du mois de janvier.

Les constructeurs français optimistes

Pour contrer les mauvais présages, les constructeurs se montrent d’ailleurs proactifs et optimistes. À l’image de Renault, qui espère se relancer avec ses annonces d’il y a quelques semaines autour de sa « Renaulution » : retour de la R5 en version électrique, lancement de Dacia Spring et relance de la marque Alpine pour les courses (en espérant que les compétitions se déroulent normalement).

Difficile d’imaginer que cette conférence de rentrée ait déjà eu un impact sur les ventes, mais c’est plutôt la marque au losange qui s’en sort effectivement le mieux en ce début d’exercice : +2,1% de ventes, au regard de janvier 2020. Un bon démarrage dû notamment aux performances de Dacia, dont les ventes sont très fortement en hausse. 

À l’inverse le groupe PSA (Peugeot, Citroën, Ds et Opel) démarre à la peine ce début d’année avec des ventes en recul de -16,8%, sur les mêmes standards que la fin 2020 pour l’ensemble du secteur. C’est surtout le pédalage d’Opel qui pénalise le groupe, avec un recul de plus de 30% de ses ventes par rapport à il y a un an, dans le même ordre de grandeur que DS, qui a perdu près de 34%.

L’ensemble des constructeurs tricolores ont vu leurs ventes baisser de près de 10% le mois dernier (-9,9%). Ils restent en revanche majoritaires sur le marché hexagonale : ils assurent 58% des immatriculations, contre 42% pour les étrangers.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES