Assurance auto

Un tour de table à 35 millions d'euros pour l'auto-école en ligne Ornikar

Publié par le , Mis à jour le 02/07/2019 à 10:46
60 vues 1 réaction Note

Auto-école en ligne : Ornikar lève 35 millions d'euros pour consolider sa position en France

Chaque année, c’est 1,5 million de candidats qui passent l’examen du fameux permis de conduire. En ce domaine, l’auto-école en ligne Ornikar vient de s’illustrer : après une levée de fonds de 10 millions en 2018, l'entreprise leader de l'éducation routière en France a récemment bouclé un tour de table de 35 millions d’euros auprès de différents investisseurs.

Un lancement dans la douleur en 2013

A son lancement en 2013, Ornikar a dû batailler ferme pour sa survive. En effet, l’entreprise fondée conjointement par Benjamin Gaignault et Alexandre Chartier a passé les premières années de son existence devant les tribunaux français pour y affronter des associations et des syndicats d’auto-école. Une « guerre sans nom et sans fin », selon Benjamin Gaignault, co-fondateur et directeur général d’Ornikar.

Ce n’est que trois années plus tard, en 2016, que l’entreprise parisienne a effectivement pu être lancée après obtention d’un agrément définitif d’auto-école. Depuis lors, le succès est au rendez-vous avec une nouvelle levée de fonds de 35 millions d’euros annoncée le 27 juin 2019. Cette levée a été réalisée auprès d’Idinvest Partners, Brighteye Ventures et Large Venture (Bpifrance).

Ornikar veut consolider sa position en France

Grâce à la « loi Macron » sur le permis de conduire libéralisant le secteur des auto-écoles, Ornikar a pu mettre au point un service permettant aux Français d’accéder plus facilement au permis de conduire.

Très précisément, l’entreprise propose aujourd’hui une double offre compétitive et attractive : d’une part, 29,90 euros pour le Code de la route et, d’autre part, 749 euros pour le permis de conduire. Un montant significativement inférieur au coût moyen du permis de conduire estimé à 1 600 euros en France. En outre, au quotidien, Ornikar peut s’appuyer sur 700 moniteurs indépendants présents dans plus d’un millier de villes aux quatre coins de l’Hexagone.

Grâce à cette nouvelle levée de fonds, la start-up souhaite consolider sa position sur les marchés où elle est déjà présente, à savoir la France, l’Espagne et l’Allemagne. Elle compte aussi accélérer son développement sur le Vieux continent.

Enfin, face à la concurrence incarnée notamment par En Voiture Simone, Ornikar lance des offres complémentaires accessibles une fois le permis de conduire obtenu. Par exemple, l’entreprise propose une assurance pour les jeunes conducteurs.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
Je suis enseignant de la conduite depuis plus de vingt ans, et il ya une dizaine d'années que je subis avec mes collègues de Côte d'Or et d'autres régions, le manque cruel de places d'examens, donc d'inspecteurs . Soyons clairs, avant l'Etat recrutait environ 100 inspecteurs par an, pour la bonne raison que le centre de formations des inspecteurs basé à Nevers avait tout juste 100 places pour les y accueillir, maintenant c'est 35 par an économie oblige. C'est bien 300 par an actuellement qu'il faut recruter. Mais il ya un autre phénomène c'est que l'examen durait 20 minutes donc on passait 20 élèves par jour, or avec l'allongement du temps de l'épreuve à 35 minutes, on est tombé à 12 par jour. Donc le compte est le suivant 8 examens de moins par jour et par inspecteur, ce qui fait 40 par semaine pour un examinateur, et ce multiplié autant de fois par le nombre d'inspecteurs. Bien sûr la méthode d'attribution n'a rien arrangé alors que notre demande est simple il faut équilibrer sur tout la France le nombre d'inspecteurs en fonction des réelles demandes, puisque nous avons 20 élèves il faut donc 20 places. Je pense que la solution est effectivement que l'Etat se désengage de cette responsabilité et que le système soit confié à une société privée composée par exemple de gens de la profession, quit à intervenir dans une région limitrophe pour éviter les copinages. Pour tout problème concernant l'obtention du permis de conduire contactez gaspardhardouin@gmail.com

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES