Un véhicule prêté conserve-t-il les mêmes garanties ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Un véhicule prêté conserve-t-il les mêmes garanties ?

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Un véhicule prêté conserve-t-il les mêmes garanties ?

|
Consultations : 1653
Commentaires : 0
Attention à l'assurance auto d'un véhicule prêté

Si vous prêtez votre voiture à une autre personne ou si vous empruntez un véhicule à un de vos proches, connaissez-vous la nature des garanties mises en jeu pendant que vous êtes au volant de la voiture ?

Suivant les dispositions de l’assureur, il peut accepter ou non le prêt du véhicule assuré dans sa compagnie. S’il l’admet, le nom de l’éventuel emprunteur doit être stipulé dans le contrat d’assurance voiture. Si l’assuré ne s’y soumet pas, il n’accordera pas qu’une garantie restreinte et peut décider d’augmenter la franchise à travers un mécanisme de majoration bien défini.

Lorsque vous laissez le volant à un autre, assurez-vous qu’il lui est permis de conduire. Par ailleurs, pour que votre assurance conserve toutes ses couvertures, il faut que l’emprunteur se serve de la voiture uniquement dans les conditions recommandées dans le contrat d’assurance. Si le conducteur du véhicule prêté provoque un accident, l’assurance peut décider des mesures de circonstance qui peuvent être la restriction des couvertures ou une augmentation de la franchise.

Quel que soit le sinistre subi par l’emprunteur, l’assuré reste le principal engagé dans les négociations. Néanmoins, certains assureurs rajoutent des clauses dédiées au « prêt de véhicule » dans l’assurance voiture :

  • sans restriction : aucune retouche à la franchise ;
  • avec majoration : hausse de la franchise ;
  • autorisation de prêt à un tiers : réservé à tout conducteur ayant plus de trois ans d’expérience ;
  • interdiction de prêt à un tiers : sauf pour les membres proches de la famille ;
  • interdiction totale de prêt : seul l’assuré et uniquement lui peut conduire la voiture.

Au cas où une personne vous emprunterait votre voiture assez fréquemment, vous avez tout intérêt à le dire à votre assureur.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS