• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Un voleur de voiture s'excuse et dédommage sa victime !

Publié par le

Un boulanger en pleine livraison s’est fait voler son Renault Kangoo, alors qu’il avait laissé la porte ouverte et les clefs sur le contact. Mais surprise le lendemain : le voleur lui a redéposé sa voiture devant sa porte avec 20 euros de dédommagement !

Un voleur de voiture honnête

Un boulanger a eu la désagréable surprise de ne plus trouver son véhicule alors qu’il était en train de faire une livraison. Après s’être rendu compte du vol de voiture, la victime est allée déposer plainte auprès du commissariat.

Mais une chose peu banale s’est produite le lendemain : il retrouve son véhicule garé devant chez lui, avec en prime un mot d’excuse et un billet de 20 euros pour l’essence ! Le voleur honnête a même eu la délicatesse de laisser un message sur le répondeur de sa victime pour lui présenter ses excuses. Après l’avoir rappelé, le boulanger a trouvé très sympa son voleur, qui lui a expliqué avoir emprunté son véhicule pour une urgence, et n’a pas hésité à retirer sa plainte.

Assurance et vol de voiture

En cas de vol de voiture, comment fonctionne l’assurance ? Pour espérer être indemnisé, il faut déjà avoir souscrit une garantie contre le vol. Une fois la garantie souscrite, il faut prendre garde à l’étendue de la garantie, propose-t-elle des exclusions, etc. ?

En cas d’absence de cette garantie vol (qui n’est par ailleurs pas obligatoire), pas d’indemnisation possible.

Avec cette garantie vol : voici les spécificités :

En cas de trace d’effraction : elles servent à démontrer matériellement la tentative de vol. Serrure forcée, fils de contact électrique manipulés, etc. Sans trace d’effraction lors d’une déclaration de vol, l’assurance peut refuser d’indemniser.

En cas de véhicule retrouvé, et endommagé : l’assurance voiture prend en charge les frais de récupération du véhicule, les réparations (en fonction de la valeur de la voiture) et hors franchise.

En cas de véhicule non retrouvé : l’assureur attend 30 jours après la déclaration du vol pour considérer que le véhicule est définitivement perdu. Une fois ce délai passé, l’assuré peut demander le remboursement du véhicule  selon la valeur vénale de la voiture, sauf si le contrat ne propose aucune valeur.

Si après cette période le véhicule est retrouvé, alors que le propriétaire a déjà été indemnisé par l’assureur, l’assuré a alors deux choix : soit conserver l’indemnisation, il renonce alors à son véhicule ; soit rembourser l’indemnisation et récupérer son véhicule.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES