Une amende pour Shy'm, en état d'ébriété et sans permis

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Une amende pour Shy'm, en état d'ébriété et sans permis

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Une amende pour Shy'm, en état d'ébriété et sans permis

|
Consultations : 891
Commentaires : 0
Attention à la conduite en état d'ébriété

Le 21 aout 2014, la chanteuse Shy’m a été arrêtée au volant de sa voiture en état d’ébriété et sans son permis de conduire. Le verdict vient de tomber…

Alcool au volant et pas de permis : quelle amende pour Shy’m ?

Alors que la chanteuse s’était fait arrêter en août 2014 au volant de sa voiture avec 0,90 gramme d’alcool dans le sang, soit 2 fois la limité légale autorisée, et qu’en plus elle n’avait pas de permis sur elle, Shy’m vient d’écoper d’une belle amende de 750 euros.

Cette affaire a été jugée le 6 octobre dernier devant tribunal correctionnel de Paris où la jeune femme n’a pas cru bon se rendre. Une habitude semble-t-il, puisqu’elle ne s’était déjà pas rendue à la première audience qui se déroulait le 16 janvier dernier.

Retrouvez d’autres histoire de stars sans permis de conduire

Assurance auto : état d’ébriété et conduite sans permis

Attention, en cas de conduite en état d’ébriété, suite à un accident provoquant des dommages, même la meilleure assurance voiture peut refuser d’indemniser le responsable. Seule la garantie responsabilité civile est maintenue, cette couverture qui couvre obligatoirement les dommages causés aux tiers même par un conducteur alcoolisé.

En revanche, l’assureur peut refuser de garantir les dommages matériels ou corporels subit pas le conducteur en état d’ébriété responsable du sinistre.

Dans le cas d’un défaut de permis de conduire, on parle de délit. Les sanctions sont pénales et ne sont pas douces : la loi prévoit 1 an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende. Pour les conducteurs qui s’acharnent à rouler sans leur permis alors qu’il a été suspendu, annulé ou invalidé, la sanction en encore plus sévère : 2 ans de prison et 4 500 euros d’amende. En plus, la suspension peut être prolongée jusqu’à 3 ans.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS