• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Une embellie pour l'auto électrique en France

Publié par le

Si les voitures électriques souffraient d’une faible commercialisation en début d’année, elles se sont ressaisies et les ventes reprennent de plus belle en cette fin d’année. En septembre dernier, par exemple, 1 514 voitures électriques neuves ont été immatriculées, représentant une progression de 135 % en comparaison à la même période en 2013.

+ 10 % en une année

Le mois de septembre 2014 est synonyme d’embellie pour le marché de la voiture électrique dont le nombre des ventes a représenté 1 % du total des immatriculations.

Pour autant, la France est largement dépassée par la Scandinavie, pays où 14 000 exemplaires de véhicules électriques ont été écoulés de janvier à septembre 2014. Sur la même période, le marché automobile français a commercialisé 8 779 voitures électriques, soit une croissance de 10 % en un an. Le nombre de voitures électriques vendues en France atteint même les 10 088, en comptabilisant les véhicules électriques utilitaires.

Cette embellie est toutefois inférieure aux chiffres enregistrés durant les neuf premiers mois de 2013, période ayant vu l’immatriculation de 10 154 voitures électriques.

Le gouvernement en action

Le bond des ventes de voitures électriques résulte notamment des actions du gouvernement qui a opéré quelques réformes au niveau réglementaire, à l’image de la Scandinavie.

En effet, l’Etat affiche actuellement un soutien au marché du véhicule électrique par le biais d’une modification du décret relatif à l’octroi du « bonus écologique ». Ainsi, l’Etat accorde le bonus de 6 300 euros aux acquéreurs de véhicules électriques et à ceux qui les mettent en location.

La ministre du développement durable Ségolène Royal a pris des dispositions pour booster la commercialisation de ces voitures écologiques. Ainsi, la loi de transition énergétique votée mi-octobre prévoit par exemple l’octroi d’une prime supplémentaire aux acquéreurs de voitures électriques qui se débarrassent de leur veille voiture diesel âgée de plus de treize ans et qui habitent dans une zone urbaine où des actions de lutte contre la pollution atmosphérique sont engagées.

Même si votre véhicule est électrique, vous devez veiller à être couvert par une assurance auto. Au-delà du fait qu’il s’agit d’une  obligation imposée par la loi, c’est le moyen d’être pris en charge en cas d’accident. Si vous n’êtes pas assuré, vous risquez de lourdes sanctions et devrez seul assumer les conséquences, notamment financières, d’un sinistre auto.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES